-->

3 erreurs courantes dans l’informatisation du milieu manufacturier

, par Elsa Moreira.

Une transition vers le numérique ne se fait généralement pas sans quelques petites accroches…

De plus en plus de technologie et de secteurs vivent une transition vers le numérique, et le milieu manufacturier n’y échappe pas. Cette transition ne s’effectue toutefois pas toujours facilement : il est parfois difficile de bien adapter ancienne et nouvelle technologie. Ainsi, un article publié sur le site Engineering.com nous présente 3 erreurs que peuvent faire les dirigeants du secteur manufacturier dans leur transition vers le digital.

 

Un emploi pour vous?

1. Une mauvaise stratégie

Avant d’investir dans de nouvelles technologies ou d’appliquer une stratégie numérique, les dirigeants d’une usine ou d’une chaîne de montage doivent examiner le marché pour savoir ce qu’ils veulent en faire.

Ce conseil peut paraître simple, mais vous seriez surpris par le nombre de personnes qui ne passent pas adéquatement par cette étape. Pourtant, il est crucial de savoir ce qu’exige le marché et de le comparer aux ressources que l’on possède déjà. Il ne faut pas non plus oublier de penser au long-terme, car la transition numérique peut prendre beaucoup de temps avant d’être pleinement fonctionnelle.

 

2. Le manque de prévision concernant la réticence des employés

Une étape difficile de la transition numérique est la communication avec les employés de l’entreprise.

Chaque entreprise possède sa propre culture et fait les choses d’une certaine manière. Il peut donc être compliqué de pousser une entreprise et ses membres dans une nouvelle direction, et cela est complètement impossible, voire dangereux, d’y arriver sans communication avec les principaux intéressés.

Malheureusement, beaucoup de dirigeants négligent cet aspect et n’expliquent pas aux employés en quoi consiste la transition numérique, et comment cette dernière peut les aider dans leur travail tout en aidant l’entreprise.

 

3. La surcharge de données

Avec l’Internet des Objets, il est techniquement possible (et assez tentant) de surveiller et contrôler la moindre étape de la production. Cependant, toutes les données ne sont pas nécessaires, et stocker la moindre donnée disponible peut faire plus de mal que de bien. Il est donc important de bien organiser le stockage de données pour éviter qu’une surcharge ne vienne gâcher la production.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.