-->

Comment déceler un mauvais candidat qui excelle en entrevue?

, par Tahiry Andrianantenaina.

Certains candidats à un poste d’ingénieur brillent en entrevue, mais, en bout de ligne, s’avèrent… de très mauvais éléments. Comment les repérer?

En plus de posséder un parcours professionnel exceptionnel, votre candidat le plus désirable a bien répondu à toutes les questions posées lors de l’entrevue. Doué, il était aussi cordial, réactif et sait surprendre. À priori, il est donc qualifié pour le poste ! Mais comment en être sûr ? Comment distinguer un mauvais candidat d’un bon ? Le site Job in USA nous met en garde en dressant la liste de 5 signes avant-coureurs d’un mauvais candidat.

 

Un emploi pour vous?

1. La ponctualité

La ponctualité est le maître-mot d’une entrevue. Si un candidat est attendu pour une entrevue et qu’il arrive en retard, il envoie un signal très négatif en s’affichant comme une personne sur qui on ne peut pas compter. Il arbore l’image d’une personne qui ne fait preuve ni de rigueur ni de respect. Sa fiabilité globale pourrait donc se voir réduite à néant aux yeux des recruteurs.

Bien sûr, ce retard peut être un cas de figure exceptionnel chez un candidat habituellement à l’heure, mais il est difficile de croire qu’à l’avenir cette personne fera preuve de sérieux et de ponctualité si elle ne l’a pas démontré à un moment aussi crucial que son entretien d’embauche.

 

2. Son enthousiasme pour le poste

Placer un candidat sur un poste qui ne le motive pas est une négligence qui peut coûter cher à une entreprise. Bien sûr, il peut exprimer haut et fort sa volonté d’assurer le poste. D’ailleurs, cette personne ne manquera pas d’affirmer au moment de prendre la parole qu’elle est motivée, enthousiaste à l’idée de commencer. Mais comment peut-on vérifier qu’elle soit vraiment enthousiaste ? En effet, des signes devront être visibles de l’extérieur, à travers sa gestuelle ou ses expressions faciales, par exemple.

 

3. Problème dans ses références

La prise de références est le moyen pour le recruteur de vérifier les compétences du candidat. Elle vous permet aussi de savoir si le candidat ne s’est pas « survendu ». L’idée est ici d’analyser ces dites références.

Le candidat mentionne-t-il systématiquement ses anciens patrons dans ses références ? S’il ne le fait pas, peut-être qu’il craint quelque chose. Il hésite de fournir ses références ? Si c’est le cas, quelle en est la raison ? C’est en menant une petite enquête derrière ces raisons que vous pourriez découvrir s’il s’agit d’un bon ou mauvais candidat.

 

4. Son profil sur les médias sociaux

Si le candidat revêt une façade impressionnante, les médiaux sociaux peuvent parfois renfermer des informations plus révélatrices à son sujet. Il dénigre un collègue ou un employeur sur Facebook ? Il effectue publiquement des activités compromettantes et dérangeantes sur les médias sociaux ? Ce sont des signes avant-coureurs des plus révélateurs d’un candidat qu’il faut surtout éviter.

 

5. Le candidat est trop centré sur lui-même

Bien sûr, l’intérêt d’une entrevue consiste surtout à connaître le candidat et non ses anciens collègues par exemple. C’est a priori une bonne chose qu’il ne parle que de lui. On peut donc être facilement amené à apprécier le voir se donner une si belle opinion de lui. Si toutefois on lui demande d’expliquer des faits sensibles sur son parcours et qu’à chaque fois il blâme ses anciens collègues ou rejette la faute sur autre chose, là, on a affaire à un candidat qui a un problème. Trop centré sur lui et incapable d’assumer ses erreurs, il n’a pas l’esprit d’équipe.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.