6 mauvaises pratiques qui poussent les meilleurs ingénieurs à démissionner

, par Elsa Moreira.

Les ingénieurs les plus talentueux peuvent rapidement changer d’emploi, alors vaut mieux faire les efforts nécessaires pour éviter qu’ils quittent…

Pour les gestionnaires dans les entreprises de génie, l’une des pires choses qui peut arriver est la perte d’un bon ingénieur au sein de son équipe. Et cette perte est d’autant plus tragique lorsque l’ingénieur en question démissionne sans avertir. C’est pour cela qu’un article de GineersNow dresse la liste de 6 pratiques à éviter si l’on veut conserver ses ingénieurs heureux au travail.

 

Un emploi pour vous?

Imposer trop de règles stupides

Les ingénieurs sont des professionnels avec beaucoup d’autonomie et d’initiative. Il est donc inutile et même nuisible de leur imposer une panoplie de règles qui encadrent leur vie professionnelle de façon excessive.

Une règle peut être considérée comme stupide ou ridicule lorsqu’elle n’est absolument pas nécessaire. Par exemple, il n’est pas nécessaire pour un patron de rappeler sans cesse à ses employés qu’ils doivent venir travailler. Ce qui compte vraiment, c’est que les ingénieurs produisent de bons résultats, et ils y arrivent mieux dans un environnement où on leur laisse plus de liberté.

 

Traiter tout le monde de la même manière

Traiter tout le monde de manière égale peut être injuste. En effet, quand un ingénieur est plus performant que tout les autres et qu’il reçoit le même traitement (et le même salaire), il est tenté de trouver une autre entreprise où la valeur de son travail sera vraiment reconnue. Conserver un bon ingénieur demande donc de lui réserver un certain traitement, sans toutefois que cela paraisse trop injuste aux yeux de ses collègues.

 

Tolérer les mauvaises performances

Ce point fait suite au précédent. Effectivement, tout comme les meilleurs ingénieurs devraient être favorisés, les performances des plus médiocres devraient être réprimandées. Autrement, les plus performants auront l’impression que leurs efforts sont inutiles aux yeux d’un gestionnaire qui ne semble pas faire la différence entre du bon travail et du mauvais.

 

Ne pas reconnaître les accomplissements

Quand un ingénieur travaille sans arrêt et n’est jamais félicité pour ce qu’il fait, il a l’impression que ses efforts ne servent à rien, et qu’il ne sera jamais remarqué, ce qui est évidemment mauvais si vous souhaitez le garder dans l’entreprise.

 

Ne pas s’occuper de ses employés

Les ingénieurs, comme le reste du monde, ont droit à une vie en-dehors du travail. Ainsi, une entreprise de génie qui exploite et épuise ses ingénieurs ne peut pas s’attendre à ce que ceux-ci restent de leur plein gré. Il est certes important d’atteindre ses objectifs, mais il ne faut pas tout sacrifier pour y parvenir.

 

Ne pas laisser ses ingénieurs s’amuser

On oublie souvent que les ingénieurs ont besoin de s’amuser un peu au travail. Certes, installer des toboggans au bureau semble un peu excessif, mais il ne faut pas oublier qu’un peu de plaisir de temps en temps peut rendre une charge de travail beaucoup plus légère et une équipe beaucoup plus motivée.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.