-->

Andrée-Lise Méthot est l’ingénieure de l’année!

, par Alexis Vailles.

Cette ingénieure et femme d’affaires a remporté le Grand Prix d’excellence de l’Ordre des ingénieurs, hier.

Décidément, c’est la semaine des galas dans le milieu du génie québécois! Après les Prix d’ingénieurs Canada et les Grands prix du génie conseil, c’était au tour de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) de récompenser les professionnels du génie s’étant démarqués au cours de la dernière année, lors de Soirée de l’excellence en génie, qui s’est tenue hier. Génie-inc y était.

L’ingénieure Andrée-Lise Méthot est celle qui est repartie avec le Grand Prix d’excellence, la plus haute distinction remise au cours de l’événement.

Un emploi pour vous?

Fondatrice et associée directeure de Cycle Capital Management, une entreprise de gestion capital de risque en technologies, Mme Méthot est devenue une actrice majeure du l’industrie technologique canadienne.

L’ingénieure a également fondé les entreprises Switch et Ecofuel, en plus de siéger sur le conseil d’administration de nombreuses organisations, dont la Société québécoise des infrastructures.

Présentement à l’extérieur du pays, elle n’a toutefois pas pu retourner les appels de Génie-inc.

Andrée-Lise Méthot est l’ingénieure de l’année!

 

Qui sont les gagnants?

En tout, quatre prix et cinq hommages ont été distribués au cours de la soirée, pour lesquels les nominés avaient été annoncés le mois dernier. Le comédien Pierre Brassard était animateur de l’événement, et le PDG d’Hydro-Québec, Éric Martel, agissait à titre de président d’honneur.

Mis à part Mme Méthot, donc, huit distinctions ont été remises au cours de la soirée.

Le comédien Pierre Brassard animait l’événement

 

Prix Génie innovation

Cette distinction récompense un ingénieur s’étant démarqué au cours de l’année pour avoir fait preuve d’innovation dans le cadre de son travail et de ses recherches.

Le prix a été remis en ex-aequo à deux professeurs de génie : Martin Brouillette, de l’Université de Sherbrooke, et Benoît Gosselin, de l’Université Laval.

M. Brouillette, spécialisé en bio-ingénierie, s’est démarqué pour ses recherches sur le système cardiaque. Le professeur a notamment développé un dispositif permettant de déboucher les artères du coeur à partir d’ondes mécaniques.

Le professeur Gosselin s’est quant à lui fait reconnaître pour avoir développé un dispositif miniature permettant d’étudier le cerveau d’un patient en s’y déplaçant librement.

Les professeurs Martin Brouillette et Benoît Gosselin

 

Prix de la présidence au bénévolat

Ce prix est remis à un ingénieur s’étant démarqué pour son implication en tant que bénévole au sein de l’OIQ. Le gagnant pour 2019 est John Van Den Bosch.

Impliqué depuis 20 ans au sein de l’Ordre, M. Van Den Bosch est responsable de la promotion de la profession pour la région de l’Outaouais depuis 17 ans.

 

Reconnaissance provinciale pour un projet régional innovant

Cette récompense est remise à une entreprise, plutôt qu’un individu, et vise à souligner un projet innovant en génie s’étant démarqué dans sa région. C’est l’entreprise Logiag Inc., située à Châteauguay, qui est repartie gagnante dans cette catégorie.

L’entreprise de services-conseils en agronomie s’est fait reconnaître pour avoir mis au point un outil d’analyse des sols et des tissus végétaux au laser.

Charles Nault, président-directeur général de Logiag

 

Hommage à un entrepreneur

L’ingénieur Jean-Françoys Brousseau a été récompensé pour son parcours entrepreneurial. M. Brousseau a fondé l’entreprise OUTBOX, qui est devenu un acteur majeur de l’industrie des billetteries électroniques.

 

Hommage à un membre en recherche ou enseignement

Professeur en génie physique à la Polytechnique, M. Frédéric Leblond s’est vu remettre cette distinction pour ses travaux de recherche dans le milieu biomédical.

Le professeur a gagné une reconnaissance internationale pour avoir contribué au développement d’outils de spectroscopie, permettant de pratique des résections chirurgicales avec une précision et une sécurité accrue.

 

Hommage Émergence — membre 35 ans ou moins

Entrepreneur et ingénieur, Jean-François Lévesque a été récompensé pour son parcours déjà riche, malgré son jeune âge. En 2007, tout juste sorti de l’université, il fonde l’entreprise de fibre optique Fibrenoire.

L’expertise et les produits qu’il y développe lui permettent de vendre l’entreprise à Vidéotron neuf ans plus tard pour la somme exorbitante de 125 millions $. L’année dernière, il a fondé une autre entreprise, Obkio, spécialisée en performance de réseaux.

 

Hommage reconnaissance pour contribution envers la profession par l’engagement social

L’hommage pour l’engagement social a été remis à Mme Chantal Bernatchez, ingénieure chez Hydro-Québec. Mme Bernatchez s’implique depuis 18 ans pour la cause des femmes au Burkina Faso.

 

Hommage pour contribution exceptionnelle d’une personne non-ingénieure.

Le doctorant de la Polytechnique Mohamed Khalil a reçu la distinction remise à un non-membre de l’Ordre des ingénieurs. C’est son entreprise Pyrocycle, qui permet de recycler entièrement des produits électroniques sans émissions toxiques, qui lui a valu sa distinction.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.