Convertir du dioxyde de carbone en éthanol

, par Elsa Moreira.

Ce nouveau procédé, découvert par accident, serait-il la solution au réchauffement climatique ?

Parmi les nombreuses solutions envisagées pour régler les problèmes liés aux changements climatiques, l’une des plus populaires est de réduire par un procédé chimique la quantité de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère, un gaz à effet de serre contribuant au réchauffement climatique.

C’est ce que des chercheurs américains ont tenté d’accomplir. Leur raisonnement est simple : lorsque l’on brûle de l’éthanol, du dioxyde de carbone est dégagé. Serait-il donc possible de renverser ce procédé et de de transformer le dioxyde de carbone en éthanol pour créer un cycle écologiquement efficace ? Un article de GineersNow rapporte les travaux de ces chercheurs.

Un emploi pour vous?

 

Ainsi, pour le compte ministère de l’Énergie, des scientifiques du laboratoire d’Oak Ridge dans le Tenessee ont tenté de transformer le dioxyde de carbone en carburant utile. Ils ont alors découvert que le dioxyde de carbone peut être directement converti en éthanol par un procédé qu’ils ont eux-mêmes développé.

Le leader de la recherche, Adam Rondinone, a été surpris de voir que le catalyseur qu’ils avaient créé réagissait par lui-même. Ce catalyseur était un concept novateur de nanoparticules de cuivre incrustées dans des pointes de carbone. Quand une tension électrique était appliquée à du dioxyde de carbone dissous dans de l’eau, des réactions transformaient le dioxyde de carbone en éthanol. Cette découverte accidentelle génère un rendement de récupération de 63 %.

Bref, c’est près du deux-tiers du gaz carbonique dans le catalyseur qui a été converti en éthanol.

Rondinone a déclaré : « En utilisant des matériaux communs, mais en les arrangeant avec de la nanotechnologie, nous avons découvert comment limiter les réactions périphériques et arriver à exactement ce qu’on veut ».

Il a ajouté que le processus fonctionne à température ambiante et ne requiert pas de matériau coûteux.

Serait-il donc possible d’appliquer un procédé similaire à plus grande échelle ? Si oui, alors une importante solution aurait été découverte en termes de réchauffement climatique !

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.