David Saint-Jacques de retour au Québec

, par Alexis Vailles.

Redescendu sur Terre le 24 juin dernier, l’astronaute a reçu un accueil chaleureux à son retour au Québec, ce matin.

Après avoir passé quelques semaines à Houston, David Saint-Jacques est rentré chez lui.

L’astronaute était d’ailleurs présent ce matin au centre spatial John-H.-Chapman de l’Agence Spatiale Canadienne (ASC), à Saint-Hubert.

Un emploi pour vous?

Accueilli par le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, M. Saint-Jacques y est allé d’une courte conférence et a répondu à quelques questions.

L’astronaute, ingénieur et astrophysicien a débuté par des remerciements envers l’Agence pour son soutien tout au long de sa mission.

« J’ai eu souvent l’occasion de remercier ma famille tout au long [de l’aventure], mais aujourd’hui est une belle occasion de vous remercier en personne », a-t-il déclaré devant les membres de l’ASC présents sur place. « J’ai été dans l’espace grâce au support de mes collègues sur Terre ».

Le ministre Bains a quant à lui qualifié M. Saint-Jacques de « héros national ». Il faut dire que les accomplissements de l’astronaute auront été nombreux : son séjour de 204 jours dans la station spatiale internationale est le plus long jamais effectué par un Canadien. Il est également le premier au pays à avoir fait une sortie dans l’espace et à avoir opéré le Bras canadien.

David Saint-Jacques salue la foule au centre spatial John-H.-Chapman de l’Agence Spatiale Canadienne.

 

Le rôle de l’éducation

Le ministre Navdeep Bains a longuement insisté sur la participation de David Saint-Jacques auprès des écoliers et des étudiants, et du modèle qu’il leur inspire. Durant son périple, l’astronaute a répondu à des questions d’élèves plus d’une vingtaine de fois, par le biais de vidéoconférences.

« Vos efforts et votre courage font de vous un exemple à suivre pour les jeunes », a déclaré le ministre. « Tous nos enfants ont suivi vos aventures ».

David Saint-Jacques a d’ailleurs tenu à souligner le rôle que tous les enseignants du pays, du primaire à l’université, jouent à chaque jour dans l’éducation des jeunes. Il a lui-même fait mention à l’enseignement qu’il a reçu, notamment les divers instructeurs de l’ASC et de la NASA qui l’ont formé à aller dans l’espace.

Plusieurs jeunes élèves étaient de plus présents dans la salle et certains d’entre eux ont eu l’occasion de poser des questions à l’astronaute.

 

Les citations de David Saint-Jacques en rafale

Durant son allocution et ses réponses aux questions, David Saint-Jacques y est allé de nombreuses citations. Génie-inc a compilé les meilleures d’entre elles.

Sur la station spatiale internationale : « À première vue, on dirait une simple machine, mais c’est beaucoup plus que ça; c’est une extension de l’humanité, un oasis de vie au milieu de l’espace ».

Sur la collaboration internationale : « Nous avons des tensions politiques que nous ne pouvons pas ignorer ou négliger. Mais le programme spatial démontre qu’il est possible de collaborer entre les différents pays lorsque l’on veut ».

Sur les ingénieurs de l’Agence spatiale Canadienne : « Nous souhaitions attraper [un cargo de SpaceX] avec le bras Canadien. Aussitôt, les ingénieurs en robotique de l’ASC ont fait “wooah”. Le bras n’avait pas été conçu pour cette fonction. Mais les ingénieurs ont fait leur travail et sont parvenus à trouver une solution ».

Sur sa sortie dans l’espace : « Les gens m’ont demandé souvent : t’es tu senti petit dans l’espace? Je ne me sentais pas petit; j’avais plutôt l’impression de faire partie de cette grande chose, celle de l’esprit humain et des accomplissements de l’humanité ».

Sur la protection de l’environnement : « Nous vivons dans ce système incroyable, celui de la planète Terre, et nous devons cette perspective à l’exploration spatiale. […] Nous avons une responsabilité envers la Terre. L’espace n’est pas qu’une manière d’observer notre planète. C’est un moyen d’en prendre soin ».

Sur la planète : « Maintenant, je suis capable de m’imaginer la grosseur de la Terre et l’épaisseur de l’atmosphère. Ce n’est désormais plus une abstraction pour moi, c’est quelque chose que j’ai vu. […] Ma vie dans l’espace et ma vie sur Terre, les deux expériences commencent à s’imbriquer l’une à l’autre ».

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.