La dépendance aux jeux-vidéo est désormais une maladie reconnue par l’OMS

, par Elsa Moreira.

Mais malgré cette mise à jour, les psychologues ont peur qu’on ne s’éloigne de la base du problème…

L’Organisation Mondiale de la Santé publie de manière intermittente la Classification Internationale des Maladies (CIM), qui répertorie toutes les maladies connues dans le monde et est utilisée par autant les professionnels de la médecine que par les compagnies d’assurance.

Cette année, la 11e édition de la CIM a ajouté une nouvelle maladie qui en a étonné plus d’un : la dépendance aux jeux-vidéo ! Un article publié sur Interesting Engineering nous rapporte les détails de cet ajout et de l’impact qu’il a sur le monde de la psychologie.

Un emploi pour vous?

 

Un ajout étonnant

Ce nouveau paragraphe a été ajouté en décembre, et a défini l’addiction aux jeux-vidéos comme « une habitude de jeu persistante ou récurrente » occupant une trop grande place dans la vie de quelqu’un. Ce comportement doit être « assez sévère pour causer des dommages au niveau familial, social, éducatif, ou dans d’autres domaines importants ».

Cela peut inclure les relations, la carrière professionnelle, ou la performance à l’école. Cette situation doit durer au moins 12 mois pour être considérée comme une addiction, ou moins si les symptômes sont assez sévères.

Bref, comme pour les autres formes de dépendance, ce n’est pas le fait de jouer beaucoup aux jeux-vidéo qui fait de vous un dépendant, mais plutôt de jouer de manière excessive, au point de sacrifier d’autres éléments centraux de sa vie personnelle ou professionnelle.

 

Un ajout critiqué

Cet ajout de l’OMS est célébré par certains, mais des experts considèrent que l’on doit effectuer plus de recherches sur le sujet avant de qualifier un tel comportement comme maladie mentale.

En effet, selon eux, les conséquences que peut avoir un mauvais diagnostic pouvant être importantes. Ce sera donc aux médecins d’être très précis dans leurs examens, et à l’OMS d’être précis dans sa classification.

Dans tous les cas, on peut affirmer que la dépendance aux jeux-vidéo est désormais prise au sérieux par les experts de la santé…

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.