-->

Devoir d’entrevue : 4 signes de danger

, par Elsa Moreira.

On vous propose un devoir à faire à la fin d’un entretien d’embauche pour évaluer vos compétences plus en profondeur ? Vous devriez parfois vous en méfier…

Vous pensiez avoir laissé les devoirs à l’école ? Détrompez-vous : certains employeurs ont l’habitude de demander à des candidats de compléter des devoirs à la suite d’une entrevue, certains étant très longs et intenses.

Les employeurs affirment souvent que ce genre d’initiative est bon pour les candidats, permettant d’évaluer pleinement leurs compétences. Or, il faut parfois se méfier de ce genre de livrable : il est possible que vous y investissiez beaucoup d’énergie inutile, ou même que l’employeur profite de vous !

Un emploi pour vous?

Il faut donc faire attention aux signes déroutants, et c’est pour cela qu’un article publié sur Dice dresse la liste de 4 signes de danger reliés aux devoirs d’entrevue.

 

Signe de danger #1 : Les devoirs en premier, l’entrevue après

Dans un monde parfait, les employeurs ne vous demanderaient de faire un devoir qu’après une ou deux entrevues. Cependant, beaucoup d’employeurs potentiels profitent de l’occasion pour faire travailler les candidats gratuitement. Il n’est pas extraordinaire de devoir passer un petit test pour prouver qu’on est compétent dans le domaine concerné par le poste, mais vous devriez vous méfier si on vous envoie un très long devoir avant même de vous proposer une entrevue.

 

Signe de danger #2 : Des attentes peu claires

L’entreprise à laquelle vous postulez devrait vous donner des objectifs précis et un délai clairement défini s’ils vous donnent un devoir à compléter chez vous. Autrement, vous risquez d’investir de nombreuses heures inutiles dans ce devoir, sans arriver à quoi que ce soit.

Ainsi, si les objectifs sont vagues ou flous et qu’ils ont tendance à s’accumuler, c’est que quelque chose ne va pas.

 

Signe de danger #3 : Vous faites clairement le travail de quelqu’un d’autre

Parfois, il peut arriver que l’on vous donne comme devoir d’entrevue un projet qui devrait clairement accompli par un employé de l’entreprise plutôt que par un candidat. Cela signifie donc que l’entreprise vous utilise pour économiser de l’argent et qu’elle risque de d’utiliser gratuitement votre propriété intellectuelle.

Méfiez-vous donc de ce genre de livrable et assurez-vous de faire vos devoirs d’entrevue d’une manière qui démontre votre intelligence mais qui ne permettrait pas à une entreprise de voler vos idées.

 

Signe de danger #4 : Votre interlocuteur ne comprend pas ce que vous faites

Les devoirs d’entrevue servent, bien évidemment, à évaluer vos compétences en tant qu’ingénieur. On vous y posera donc des questions techniques assez élaborées pour que vous puissiez démontrer l’étendue de vos habiletés.

Toutefois, la personne qui sera en charge d’évaluer votre candidature n’est pas toujours un ingénieur ! Il est même possible que certaines entreprises aient des tests standardisés par le service des ressources humaines, et qu’on n’y évalue pas adéquatement les réponses. À quoi bon alors compléter un devoir si on ne comprend même pas ce que vous y avez répondu ? En bout de ligne, personne ne pourra pleinement évaluer vos capacités.

 

Bref, si un éventuel employeur vous propose un devoir qui correspond à l’un (ou plusieurs !) de ces 4 signes de danger, le mieux que vous puissiez faire est peut-être tout simplement de retirer votre candidature. Après tout, souhaitez-vous vraiment faire partie d’une entreprise qui procède d’une telle manière ?



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • EMS
  • Merkur
  • Laporte Experts Conseils inc.
  • Alifab
  • OCO Technologies inc.
  • GBI experts-conseils
  • Drouin Ressources Humaines
  • Seneca Experts Conseils
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.