D’ingénieur à avocat à imam… à candidat aux élections!

, par Alexis Vailles.

Il est ingénieur, avocat, imam et parle six langues… voilà qu’il se présentera aux prochaines élections fédérales!

Lorsqu’il est arrivé au Canada, il y a 45 ans, Hassan Guillet parlait à peine le français et ne connaissait que les motsv « yes » et « no » en anglais.

Aujourd’hui, pourtant, le Libanais d’origine est décidément bien intégré : cette semaine, le parti Libéral l’a nommé comme candidat dans la circonscription de Saint-Léonard-Saint-Michel pour les prochaines élections fédérales, qui se tiendront en octobre.

Un emploi pour vous?

Son parcours professionnel et personnel fort diversifié a connu de multiples orientations. Parmi elles, celles d’avocat et d’imam, mais aussi d’ingénieur!

 

Un passage chez Bombardier et Pratt & Whitney

En arrivant au Canada à 22 ans, M. Guillet souhaitait poursuivre des études en droit, mais sa formation collégiale technique, complétée au Liban, l’en empêchait. Le nouvel arrivant a donc opté pour une autre des ses passions et a poursuivi des études en génie à l’Université Concordia.

Durant plusieurs années, il travaille en génie dans le secteur de l’aéronautique. Il occupe un emploi chez Bombardier à Toronto, puis un autre chez Pratt & Whitney à Longueuil.

Il ne semble toutefois jamais travailler avec le titre d’ingénieur : son nom ne figure ni dans le bottin de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ), ni dans celui de Professional Engineers of Ontario (PEO).

En 1992, il retourne à ses premiers amours et s’inscrit en droit à l’Université de Montréal, à l’âge de 40 ans. Il pratique le métier d’avocat durant plusieurs années.

Fervent musulman, il termine aussi des études de théologie et devient imam. Plusieurs se souviennent d’ailleurs de son discours à la suite de l’attentat de la Mosquée de Québec, où il avait affirmé que le tireur Alexandre Bissonnette figurait aussi parmi les victimes.

 

Un adepte des langues

Adhérant au principe du multiculturalisme, Hassan Guillet parle couramment six langues : l’Arabe, le Français, l’Anglais, l’Allemand, l’Espagnol et l’Italien. Son discours d’acceptation de l’investiture s’est d’ailleurs déroulé en cinq langues.

M. Guillet dit aussi se débrouiller en Mandarin, qu’il a appris lors d’un passage en Chine, et en Créole Haïtien.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.