-->

Élections de l’Ordre des ingénieurs : qui sont les nouveaux administrateurs?

, par Alexis Vailles.

Six nouveaux membres ont été élus sur le conseil d’administration de l’Ordre. Qui sont-ils?

Hier à 16h s’est terminé le scrutin de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ), qui était ouvert depuis le 14 mai.

Dix-sept candidats s’étaient présentés aux élections, pour devenir administrateurs de l’une des trois régions délimitées par l’Ordre. Parmi eux, six étaient élus, conformément au désir de la présidente Kathy Baig, l’année dernière, de rétrécir la taille du conseil d’administration de l’OIQ. Le conseil, anciennement composé de 24 administrateurs, en compte maintenant 17.

Un emploi pour vous?

Les six nouveaux élus, quatre femmes et deux hommes, devraient commencer leur mandat d’une durée de 2 ou 3 ans le 13 juin prochain, à l’occasion de l’assemblée générale de l’Ordre.

 

Région I : Montréal, Laval, Lanaudière, Laurentides et Montérégie

Trois administrateurs étaient à élire pour cette région :

 

Nathalie Martel

Assistante-directrice au Service de l’ingénierie de la Ville de Laval, l’ingénieure a été élue pour un mandat de trois ans.

 

Sandra Gwozdz

Cette ingénieure, chargée de projet de la Société en commandite avions CSeries chez Bombardier, a été réélue pour un mandat de 2 ans.

 

Béatrice Laporte-Roy

Mme Laporte-Roy est spécialiste en gestion de changement et communication des services extérieurs chez Bell Canada. L’ingénieure a été élue pour un mandat de deux ans.

 

Région II : Bas-Saint-Laurent, Saguenay–Lac-Saint-Jean, Mauricie, Estrie, Outaouais, Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord, Nord-du-Québec, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et Centre du Québec

Deux administrateurs étaient à élire pour cette région :

 

Eric Bordeleau

Le directeur du département d’ingénierie électrique chez ASDR Canada a été réélu sur le conseil pour un mandat de trois ans.

 

Michel Noël

Directeur au Centre de formation continue, à Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke, M. Noël a été élu sur le conseil pour un mandat de deux ans.

 

Région III : Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches

Un(e) seul(e) administrateur(trice) était à élire pour cette région :

 

Anne Baril

Pour cette dernière région, Mme Baril a été réélue d’office pour un mandat de trois ans, ayant été la seule à se présenter. L’ingénieure est directrice de l’encadrement et de l’expertise en exploitation au Ministère des Transports du Québec.

 

Un taux de participation faible

Malgré l’accessibilité du vote, qui se faisait en ligne, le taux de participation des membres aux élections est resté relativement faible.

Ainsi, le taux de participation s’est élevé à 9,26% pour la région I et à 8,43% pour la région II. Comme la région III n’avait qu’une seule candidate, aucun taux n’a été enregistré.

Ce faible nombre demeure toutefois dans la normale : en 2017, lors de la dernière élection du type, en 2017, le taux variait de 5,74% pour la région de Montréal à 9,01% pour la région de Québec.

Lors des élections pour le président ou la présidente de l’Ordre, toutefois, la participation double, se situant autour des 17%. La prochaine élection présidentielle aura d’ailleurs lieu en mai 2020.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.