Ingénieure ou ingénieur en signalisation routière

Capitale-Nationale

Offre publiée le 2024-07-10

Gouvernement du Québec

Comptant plus de 8 500 employés, le ministère des Transports et de la Mobilité durable (MTMD) offre un milieu de travail qui privilégie des pratiques de gestion audacieuses et adaptées aux réalités de la nouvelle génération.

Grâce à l’approche Entreprise en santé, le Ministère est soucieux de la qualité de vie au travail de son personnel et désire offrir un milieu collaboratif, mobilisateur et respectueux, qui favorise la santé et le mieux-être des personnes.

Au MTMD, vous aurez la chance de vous épanouir dans une carrière valorisante et de collaborer avec des équipes parmi les plus chevronnées dans le cadre de mandats d’envergure en génie civil, géologique, mécanique, électrique et de la construction sur l’ensemble du territoire québécois.

Vous aurez l’occasion de prendre part à la réalisation de projets structurants dans le domaine ferroviaire qui favorise la mobilité durable et contribuent au développement du Québec.

Laissez-vous transporter vers de nouveaux défis, votre carrière d’ingénieur est ici !

Ingénieure ou ingénieur en signalisation routière

Emploi de grade sénior

  • Direction générale : Direction générale de la gestion des projets routiers et de l’encadrement en exploitation (DGGPREE)
  • Direction : Direction de l’encadrement et de l’expertise en exploitation (DEEE)
  • Nombre d’emplois à pourvoir : 1
  • Statut de l’emploi : Régulier
  • Lieu de travail : 800, Place D'Youville, Québec
  • Télétravail : en mode hybride (télétravail et présentiel) en fonction de la politique gouvernementale
  • Horaire de travail : 37,5 heures par semaine
  • Date prévue d’entrée en fonction : Juillet 2024

Les défis que nous vous proposons

La Direction de l’encadrement et de l’expertise en exploitation participe activement à l’évolution de plusieurs domaines d’expertises en lien avec les infrastructures routières.

De par ses champs de compétences, la Direction est impliquée dans l’amorce de changements, notamment dans les domaines suivants :

  • La viabilité hivernale;
  • La signalisation routière;
  • La gestion d’actifs;
  • La gestion des corridors

Attributions :

Le Ministère est à la recherche d’une personne intéressée à travailler dans le domaine de la signalisation routière. Ce domaine vous passionne?

Vous pourriez être la personne qui sera au cœur des changements et contribueriez à l’évolution de la signalisation routière.

Vous joindre à nous, c’est d’être impliqué aux prochaines décisions du Ministère et faire bénéficier la province de votre expertise.

Seriez-vous prêt à démontrer vos connaissances dans ce vaste domaine? Voici un aperçu du poste pour lequel vous :

  • Aurez le privilège de conseiller les autorités dans l’objectif de recommander des changements à portée stratégique dans le domaine de la signalisation routière.
  • Cela afin d’influencer les décisions des administrations routières québécoises, des autorités du Ministère et des parties prenantes à l’interne et à l’externe du Ministère, et aboutir à des améliorations majeures sur les façons de faire;
  • Rédigerez des avis techniques pour soutenir et aider l’ensemble des partenaires du Ministère tels que les municipalités, les ministères et organismes, le gouvernement fédéral, les corps policiers ainsi que les fédérations;
  • Superviserez, coordonnerez et mettrez en œuvre des projets pilotes pour valider la fonctionnalité et la performance de nouvelles technologies en lien avec la signalisation routière afin d’améliorer la sécurité des usagers de la route et celle des travailleurs.
  • Aurez l’occasion de réaliser des veilles technologiques pour rester à l’affût des nouveautés et conséquemment de tester les dispositifs les plus porteurs;
  • Développerez, rédigerez et diffuserez des documents d’encadrement qui peuvent être utilisés par le grand public puisque la signalisation routière concerne plusieurs joueurs tels que des associations, des entrepreneurs, des entreprises et des sociétés.
  • Participerez à l’amélioration de la norme en signalisation routière en collaboration avec une multitude d’intervenants aussi soucieux de l’évolution de la signalisation routière.
  • À cet effet, vous chercherez des dispositifs innovants, communiquerez auprès de plusieurs instances et analyserez les pratiques canadiennes, nord-américaines et internationales;
  • Réaliserez des audits externes pour valider l’application des normes, des orientations ministérielles et d’autres documents d’encadrement et proposerez des recommandations;
  • Développerez et présenterez des formations pour l’ensemble des personnes travaillant en signalisation routière au Ministère.

Ceci vous amènera à développer un réseau de contacts partout dans la province et vous permettra de partager votre expertise auprès de vos pairs.

Cette expertise peut aussi vous amener à participer à des tables, des forums, congrès, conférences afin d’étendre vos relations et ainsi améliorer ce domaine qu’est la signalisation routière.

Cet emploi vise une personne passionnée dans son travail. Si vous avez la sécurité des usagers de la route à cœur, que vous carburez aux défis, que vous adorez apprendre au quotidien : postulez dès maintenant !

Les avantages de travailler au ministère des Transports et de la Mobilité durable

  • Remboursement de l’accréditation à l’Ordre des ingénieurs du Québec ;
  • Régime de retraite à prestations déterminées avantageux ;
  • Régime d’assurances collectives ;
  • 20 jours de vacances après seulement un an de service et 13 jours fériés ;
  • Sécurité d’emploi ;
  • Mesures de conciliation travail et vie personnelle ;
  • Horaire variable ;
  • Programme d’aide aux employés (PAE) ;
  • Programme de soutien à la scolarité en cours d’emploi ;
  • Service de formation et de développement au sein de l’organisation ;
  • Soutien financier à la pratique d’activités physiques.

Salaire annuel

Grade sénior : 122 199 $*

Il s’agit de l’échelle de traitement issue de la convention collective des ingénieures et ingénieurs 2020-2023 en vigueur le 31 janvier 2023.

  • Le taux de traitement de l’ingénieur au dernier échelon du grade sénior, depuis au moins un an et ayant obtenu un rendement satisfaisant, équivaut à un pourcentage de 102,58 % du taux de traitement maximum de l’échelle du grade sénior, soit 125 349 $.
  • La rémunération est déterminée en fonction de la pertinence de votre scolarité et de vos expériences en lien avec l’emploi.

Par conséquent, il est important de bien les détailler dans votre formulaire d’inscription qui servira de référence.

Less than 1 hour ago