Un entrepôt d’épicerie géré par plus de 1100 robots

, par Elsa Moreira.

Cette entreprise anglaise œuvrant dans le secteur alimentaire fait usage de plus d’un millier de robots pour augmenter son efficacité.

Situé à Andover dans le comté anglais du Hampshire, un entrepôt attire l’attention par ses méthodes peu orthodoxes. En effet, l’entreprise Ocado, spécialisée dans la vente en ligne, a choisi d’augmenter son efficacité en comptant sur des robots pour prendre soin de son centre de satisfaction de la clientèle. Un article publié sur The Engineer nous parle de cette initiative inhabituelle.

 

Un emploi pour vous?

Ainsi, l’entrepôt d’Andover met à disposition des clients de l’épicerie en ligne 45 000 produits et a prévu le traitement de 3,5 millions d’objets pour satisfaire jusqu’à 65 000 commandes par semaine.

Pour rendre cela possible, Ocado a créé une structure en 4 dimensions – 3 dimensions physiques ainsi qu’un réseau de communications complexes – avec des robots fonctionnant avec des batteries. Ils opèrent sur un réseau à une vitesse maximale de 4 m/s – et à 5 mm les uns des autres – et placent des caisses dans une cavité à l’intérieur d’eux-mêmes pour les transporter jusqu’aux lignes où des humains assemblent les commandes des clients ayant souscrit au service de livraison à domicile d’Ocado.

Les caisses sont ensuite retournées au système et le processus se répète 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Des communications 4G sont mises en place pour faciliter les 10 interactions par secondes entre les robots et automatiser complètement le processus, qui a lieu sur une surface équivalente à celle d’un terrain de football.

Cet espace n’est rien comparé à celui en train d’être préparé à Erith, dans le sud-est de Londres. Ce dernier fera 50 000 m², et permettra de traiter 220 000 commandes par semaine, ce qui correspond à 11,4 millions d’objets. Pour atteindre cet objectif, Ocado fera usage de 3 500 robots.

Ces deux entrepôts font partie de la Plateforme Intelligente d’Ocado (PIO), qui est définie par l’entreprise comme un plateforme de matériel et de logiciels modulaire et extensible révolutionnant le marché.

En novembre 2017, Ocado et le vendeur international Groupe Casino ont signé un accord pour développer des PIO en France, qui a été suivi d’un accord avec l’entreprise canadienne Sobeys, et son accord le plus récent est avec le groupe ICA en Suède.

Ocado a pour projet d’installer des robots dans des postes de préparation de commandes pour manipuler des objets avec des surfaces plates. Ce projet implique également de l’intelligence artificielle, de l’apprentissage machine, et des systèmes de vision avancée, tout cela afin de comprendre et d’aider les humains.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.