-->

ÉTS : La société technique Chinook bat un record du monde d’efficacité

, par Alexis Vailles.

Pour la troisième année consécutive, Chinook remporte la compétition universitaire mondiale de véhicules éoliens Racing Aeolus Den Helder…

Chinook, de l’École de technologie supérieure (ÉTS), s’est classée au premier rang du test de l’endurance avec une moyenne d’efficacité de 105,48%, au premier rang de la course de vitesse avec un record du monde de 114,82% d’efficacité, à la première place aux courses d’accélération et au deuxième rang à l’innovation.

La compétition Racing Aeolus Den Helder, tenue depuis 12 ans à Den Helder aux Pays-Bas, réunit une dizaine d’équipes venant des quatre coins du globe. L’ÉTS était la seule université nord-américaine à y être représentée.

Un emploi pour vous?

L’équipe Baltic Twin Thunder, de la Kiel University of Applied Sciences en Allemagne, et l’équipe DTU Wind Turbine Racer, de la Danmarks Tekniske Universite au Danemark, complètent le podium.

 

Un record

L’année dernière, la société technique avait établi une nouvelle marque mondiale avec un taux d’efficacité de 113,97%. Cette année, avec son nouveau prototype Chinook 9, l’équipe a donc battu son propre record en atteignant un taux de 114,82%.

Il faut dire que la société technique est une habituée des records. Entre 2012 et 2015, puis depuis 2017, l’équipe a été détentrice de la marque d’efficacité.

Le taux d’efficacité est calculé en divisant la vitesse du véhicule par celle du vent. Ainsi, un bolide qui obtient un score supérieur à 100% signifie que sa vitesse est supérieure à celle du vent. C’est cette mesure qui est utilisée pour mesurer la performance des véhicules, plutôt que la vitesse brute, en kilomètre-heure.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.