Comment garder les milléniaux engagés au travail

, par Florence Breton.

Les spécialistes en ressources humaines doivent avoir à cœur la réussite entière de leurs jeunes employés, et être prêts à écouter leurs désirs et besoins…

Selon Gallup, seulement le tiers des membres de la génération dite des milléniaux sont engagés au travail (par rapport à leurs émotions et à leurs comportements vis-à-vis de leur entreprise), ce qui explique pourquoi environ 60% de cette génération se dit ouverte à une autre opportunité d’emploi.

Cette bougeotte représente des coûts de roulement non négligeables et ont des conséquences économiques certaines.

Un emploi pour vous?

75% de la main-d’œuvre mondiale de 2025 sera constituée des ces jeunes et de la cohorte suivante, la génération Z. Pour les organisations dont la main-d’œuvre est en pleine croissance, il est essentiel d’amener les milléniaux à s’engager dans leur travail pour qu’ils y restent.

Inc.com a réalisé une entrevue avec Claude Silver de VaynerMedia, firme de 800 employés. Elle propose 5 pistes de solutions pour remédier à cette problématique.

  1. Optez pour le miel plutôt que le vinaigre

Soyez un «empire de miel». C’est un mélange entre une organisation horizontale, où tout le monde est traité comme un égal (miel) et une méritocratie, où l’employé est choisi et avance en fonction de ses accomplissements (empire).

Prendre des décisions d’entreprise qui n’ont pas de sens sur papier mais qui ont du sens dans le cœur, c’est pourquoi le rôle de Chef officier du coeur a été créé et comment VaynerMedia prévoit engager et garder ses milléniaux.

  1. Surveiller le pouls de l’entreprise

Il semble naturel qu’une personne avec le mot coeur dans son titre devrait être préoccupée par le pouls de l’organisation. Silver utilise Gmail pour envoyer des enquêtes enquêtes courtes et fréquentes conçues pour garder le pouls d’une équipe ou d’une organisation – à différents employés et à différents moments.

Ces sondages comprennent une à trois questions qui suscitent des commentaires honnêtes et approfondis qui vont directement à Claude Silver. Le but des enquêtes est de créer des données sur lesquelles on peut agir.

Ces enquêtes donnent aux employés la possibilité d’indiquer leur niveau d’engagement ou de satisfaction à l’égard du travail. Silver s’adressera aux employés qui ont utilisé des emojis en colère, frustrés ou tristes et leur demandera un «check-in».

Claude Silver fait aussi la même chose pour ceux qui se disent heureux. Garder le contact avec les 800 employés, peu importe leur expérience et leur emplacement, est une grande priorité pour elle. Et les “check-in” lui permettent de faire passer les milléniaux d’un «lieu d’angoisse à un endroit où ils sont entendus».

  1. Dirigez avec le coeur

L’engagement des employés et leur expérience sont au cœur des priorités de l’organisation. L’empathie au sein des interactions est au centre des préoccupations et le département des ressources humaines  a changé de nom pour devenir  «Les gens et l’expérience».

Claude Silver souhaite célébrer ce qui rend les gens uniques. Sa mission est de créer les conditions pour que les équipes prospèrent. Elle prépare les gens à grandir et à briller. Ses communications et ses liens authentiques avec les gens sont ce qui maintient la génération du millénaire engagée et qui fait qu’elle en veut plus.

  1. Soutenir la croissance entière de l’employé

«Le niveau de perfectionnisme et d’anxiété que les jeunes apportent au milieu de travail est incroyablement élevé», explique M. Silver. «C’est aux leaders de donner les leçons et les conseils aux milléniaux.» Le moyen le plus efficace de diriger les générations émergentes est de les encadrer – en les guidant à travers leur apprentissage autodidacte, leurs erreurs et leurs réussites.

Silver organise des «sessions d’étoiles nordiques» où elle met en tableau les valeurs, les compétences en leadership et les cheminements de carrière des employés, pour finalement les guider et les orienter afin d’identifier leur objectif. Silver comprend que l’appartenance et la connexion sont importantes pour les Milléniaux et c’est pourquoi elle accorde une haute priorité au fait de voir et de développer la personne pour qu’elle puisse «se mettre au travail».

  1. Abandonner l’ego et l’envie.

«Être ouvert à être un guide, ouvert à ne pas toujours avoir raison, et être assez humble pour savoir que vous n’avez pas toutes les réponses est important pour les leaders», explique Silver. Elle encourage les dirigeants à abandonner tout ego ou envie quand ils dirigent des jeunes du millénaire.

Silver encourage les leaders des Milléniaux à diriger avec une curiosité sincère. «S’appuyer sur la diversité … être ouvert à recevoir les cadeaux qu’ils ont à offrir … mener avec humilité, et non avec autorité», explique-t-elle.



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.