-->

Gestion de projet : qu’est-ce qu’un objectif S.M.A.R.T.?

, par Alexis Vailles.

Planifier la réalisation d’un projet exige de diviser le travail à faire en une série d’objectifs. Mais comment définir correctement ces objectifs? Des professionnels ont créé une méthode…

C’est George T. Doran qui a défini le concept d’objectifs SMART (intelligent, en anglais), dans un article publié dans l’édition de novembre 1981 du magazine américain Management Review. L’acronyme mnémotechnique SMART vise à établir une liste de critères clairs à respecter lorsqu’un objectif est énoncé dans le cadre d’un projet.

Comme le génie est un domaine essentiellement constitué de projets à réaliser, il est évident que les objectifs SMART s’y appliquent à merveille. De nombreuses firmes emploient d’ailleurs déjà cette méthode.

Un emploi pour vous?

En vedette
Comblé
Poste ingénieur
Fédération québécoise des municipalités
Montreal, Quebec, CA
4 Déc. 2019 Consulter

Si donc vous êtes un gestionnaire et que vous avez une équipe d’ingénieurs à votre charge, voici ce que signifie l’acronyme SMART, et comment chacune de ces lettres vous aidera à améliorer vos habiletés en gestion de projet :

 

Spécifique (anglais : Specific)

Pas de place pour les objectifs vagues ou nébuleux. Un objectif doit être clairement défini. Ainsi, il serait facile de statuer lorsqu’un objectif est terminé et lorsqu’il ne l’est pas. Par exemple, au lieu d’écrire « faire le programme », écrivez « concevoir le module de test ». C’est beaucoup plus clair…

 

Mesurable (anglais : Measurable)

Pour qu’un objectif soit mesurable, il doit être quantifié et qualifié. Il est donc nécessaire de déterminer une valeur ou un niveau à atteindre pour bien définir quel seuil délimite un objectif complété d’un objectif qui ne l’est pas.

 

Atteignable (anglais : Achievable)

Inutile d’exiger de la part de l’un de vos ingénieurs qu’il passe en revue tout le code du projet en une semaine. Vous savez qu’il n’y arrivera pas en si peu de temps. Lorsque vous définissez des objectifs, assurez-vous donc qu’ils ne soient pas trop d’envergure ni trop rapides à effectuer. En les énonçant d’une longueur réaliste, ni trop longs ni trop courts, vous vous assurez de garder l’équipe active et motivée.

 

Réaliste (anglais : Realistic)

Vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’un ingénieur qui n’y connaît rien, par exemple, en codage VHDL, puisse en l’espace de quelques jours maîtriser ce nouveau langage et accomplir des tâches qui l’exigent. Vous devez assigner les bonnes tâches aux bonnes personnes, et adapter la quantité de travail que vous exigez à chacun de vos ingénieurs selon leurs capacités, leurs habiletés et leur expérience.

 

Temporellement défini (anglais : Time-bound)

Pour terminer, il est évident qu’il faut que les tâches que vous confiez à votre personnel soient mesurables dans le temps, avec une date de remise claire. Essayez de définir des tâches qui peuvent se terminer assez rapidement (de l’ordre de quelques jours à quelques semaines), de façon à ce que le travail à faire soit plus facilement structuré et qu’un meilleur suivi en soit fait.

 

Appliquez la méthode SMART et vous constaterez que vos projets d’ingénierie progresseront beaucoup plus vite et beaucoup plus rigoureusement!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.