-->

Ingénieurs : comment donner votre démission?

, par Alexis Vailles.

Professionnels du génie : songez-vous à démissionner de votre emploi? Voici la procédure à suivre pour ne pas bousiller votre carrière!

Quitter un emploi est toujours une situation délicate. C’est toutefois une étape que tout ingénieur doit traverser tôt ou tard lorsque qu’il souhaite progresser dans sa carrière. Comment faire pour démissionner de la meilleure manière possible? Deux recruteurs en génie offrent leurs conseils en la matière.

 

Un emploi pour vous?

Annoncer sa démission

Il faut impérativement avoir un plan précis en tête pour quiconque qui songe à quitter son emploi d’ingénieur.

« On ne part jamais sans avoir un autre emploi. En génie, le marché est très bon; il n’est pas difficile de trouver un autre emploi avant de donner sa démission », affirme d’emblée Jean-Sébastien Plourde, de la firme de recrutement TechnoGénie.

Selon lui, la première chose à faire est de donner sa lettre de démission à son patron. « Il est important de la remettre en mains propres à notre supérieur immédiat », croit-il.

Pour y arriver, on commence par demander à son supérieur un entretien en tête-à-tête. Il est important de trouver le bon endroit et le bon moment pour faire son annonce, de manière à ce que la conversation de départ se déroule le mieux possible.

Mais que faire si l’on a une relation tumultueuse avec son patron? « Si l’on a un conflit avec l’employeur et que l’on ressent un malaise d’aller remettre sa démission directement, le mieux est de passer par le service des ressources humaines », conseille Manon Pelletier, conseillère principale, solutions ressources humaines au Conseil du patronat du Québec.

 

Le préavis

Le plus important lorsque l’on annonce sa démission est de donner un préavis réaliste à l’employeur que l’on quitte, c’est-à-dire un lapse de temps où l’on reste à l’emploi sans causer lui causer de préjudice.

« Il n’y a pas de loi qui oblige à donner un préavis, ni sur la durée que doit avoir un préavis », explique Mme Pelletier. Elle recommande toutefois à un ingénieur de ne pas quitter du jour au lendemain, puisque son expertise et ses tâches sont souvent essentielles à employeur.

Combien de temps donc un ingénieur devrait-il donner à l’entreprise avant de faire ses valises?

« Le préavis minimum est de 2 semaines. Par contre, dans le cas d’une personne qui en poste depuis plusieurs années, il est mieux de donner 3 semaines, voire un peu plus », estime Jean-Sébastien Plourde.

Il rappelle également que si un ingénieur travaille à un projet dont la date de fin approche, il vaut mieux quitter après la complétion de ce projet. « J’ai déjà vu des ingénieurs offrir des préavis allant jusqu’à 6 semaines à cause de la complétion d’un projet ».

 

Négocier

Parfois, l’employeur que l’on quitte souhaite nous voir rester un peu plus longtemps que le délai que l’on propose. Manon Pelletier conseille de s’asseoir avec son gestionnaire et d’arriver à une entente sur le préavis qui conviendra aux deux partis.

Or, un autre facteur intervient dans cette décision : les exigences du nouvel emploi.

« Dans le domaine de l’ingénierie, l’employeur qui recrute nous veut le plus rapidement en poste. Il faut toutefois faire comprendre à notre futur employeur qu’il faut avoir la politesse de quitter son employeur actuel de la bonne manière », suggère M. Plourde.

Il s’agit donc d’un paramètre additionnel à considérer lorsque l’on détermine un préavis : faire plaisir à la fois à notre nouvel employeur sans compromettre son départ avec l’ancien.

L’idéal, selon M. Plourde, est donc de négocier simultanément avec les deux employeurs afin de déterminer le lapse de temps idéal. Selon lui, on arrive presque toujours à une entente en procédant ainsi.

Jean-Sébastien Plourde, de la firme de recrutement TechnoGénie

 

La lettre

La lettre de démission que l’on remet doit être la plus courte possible. « Pas besoin de rédiger un roman. Il faut simplement expliquer que l’on quitte nos fonctions, la date à laquelle on quitte, puis remercier l’employeur pour les années passées à votre poste », explique Jean-Sébastien Plourde.

Il ajoute qu’il faut toujours préciser la raison pour laquelle on quitte. « Parfois, les employeurs sont compréhensifs des raisons qui poussent un ingénieur à quitter. Cela rend le départ plus facile ».

Un autre point crucial, selon Manon Pelletier, est de ne teinter sa lettre d’aucun négativisme.

« On ne pas règle pas ses comptes dans une lettre de démission. Si l’on a des choses que l’on souhaite communiquer, le mieux est de prendre rendez-vous avec le service des ressources humaines », croit-elle.

Elle suggère, pour la structure de la lettre, un petit barème à suivre :

 

Premier paragraphe : La politesse

« Chèr(e) madame, monsieur [untel] ».

Deuxième paragraphe : L’annonce

« Je vous remets ma démission à titre de [poste] au sein de [entreprise]. Cette démission sera effective à partir de [date] ».

Troisième paragraphe : Les remerciements

« Merci pour l’opportunité que vous m’avez offerte durant toutes ces années. Je suis fier(ère) de tous les apprentissages réalisés au cours de mon passage au sein de l’entreprise et j’en conserverai toujours de très bons souvenirs ».

Dernier paragraphe : La signature

« Veuillez agréer, madame, monsieur [untel], l’expression de mes sentiments les meilleurs, [signer votre nom] ».

 

Est-ce qu’on demande des références ?

Lorsque l’on quitte un emploi, peut-on demander au patron que l’on quitte d’inscrire son nom parmi notre liste de références?

« Ça dépend de la relation que l’on a avec le gestionnaire. Souvent, le demander directement créé un malaise. Par contre, il n’est pas rare qu’un gestionnaire avec qui l’on a entretenu une bonne relation propose lui-même de servir de référence pour un futur emploi », explique Manon Pelletier.

Selon elle, la meilleure manière de rester en contact avec un gestionnaire est par le biais des réseaux sociaux.

« Si l’on veut avoir des références, il faut appeler le patron quelques années plus tard. Les références ne sont jamais demandées dans un emploi immédiat », ajoute Jean-Sébastien Plourde.

 

Le départ

Une fois votre démission annoncée et votre préavis complété, comment quitter votre emploi de la meilleure manière possible?

Selon Jean-Sébastien Plourde, il faut toujours quitter de manière respectueuse; cela montre que l’on agit de en professionnel.

« Il faut s’assurer de ne pas avoir de propriété intellectuelle de l’entreprise avec soi. Il faut aussi laisser les lieux propres », estime-t-il.

Manon Pelletier ajoute qu’il est toujours aimable de remercier et faire ses adieux à ses collègues durant la dernière semaine, afin de quitter sur la meilleure note possible.

« On laisse une signature lorsque l’on quitte un emploi. Il est important de toujours bien le terminer, de bien sortir; le milieu du génie est un petit monde », conclut-elle.

 

 

Vous songez à démissionner de votre emploi d’ingénieur pour en trouver un nouveau ?

Génie-inc peut vous y aider ! Vous n’avez qu’à rechercher parmi les centaines d’offres d’emploi qui y sont publiées chaque semaine ! Voici comment procéder en quelques clics :

 

1- Créez-vous un profil

Sur la page d’accueil de Génie-inc, cliquez sur Candidat(e) – Déposez votre CV et remplissez les champs pour vous créer un compte.

 

2- Recherchez un emploi

  • Lorsque vous êtes connecté à votre compte sur Génie-inc, cliquez sur Emplois en haut de la page et entrez un mot-clé dans le champ de recherche.
  • Cliquez sur Rechercher.
  • Pour consulter tous les emplois disponibles, cliquez simplement sur Rechercher sans remplir les champs de recherche.

 

3- Postulez

Une offre d’emploi vous intéresse? Consultez-la, et postulez directement sur la page!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Merkur
  • OCO Technologies inc.
  • Laporte Experts Conseils inc.
  • GBI experts-conseils
  • Drouin Ressources Humaines
  • EMS
  • Alifab
  • Seneca Experts Conseils
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.