-->

Un jeune prodige admis en génie à l’Université Cornell… à 12 ans !

, par Tahiry Andrianantenaina.

À peine adolescent, il est déjà en voie de devenir un grand ingénieur…

Il est assez rare de voir des jeunes qui, avant même d’atteindre l’adolescence, sont assez talentueux pour jouer dans la cour des grands. C’est pourtant le cas de Jeremy Schuler, 12 ans, qui, d’après ce que rapporte le site GineersNow, vient d’être admis au programme de génie de l’une des plus grandes institutions américaines, l’Université Cornell.

 

Un emploi pour vous?

Fils d’Andy et d’Harrey, eux aussi ingénieurs, Jeremy désire se spécialiser en physique appliquée, en génie et en mathématiques. Le jeune homme a déjà des images très précises de ses objectifs dans la vie et les choses qu’il devra faire pour les atteindre. Il envisage entre autres de suivre des cours sur le calcul multi-variable, la physique mécanique, la relativité spatiale, l’informatique et même les langues, la linguistique et le latin en particulier.

Pour intégrer l’Université Cornell, Jeremy a dû passer une série de tests comme tout le monde et s’en est sorti honorablement.

Lance Collins, responsable au sein de cette prestigieuse université, estime que Jeremy est largement prêt et apte à relever les défis qui l’attendent. « Nous avons accepté Jeremy dans notre programme de premier cycle ici à Cornell Engineering », a-t-il déclaré. « C’est un élève doué très avancé pour son âge. Il nous a déjà démontré ses incroyables capacités. En outre, Cornell a beaucoup d’avantages à lui offrir ».

Si tout se passe bien pour lui, Jeremy pourrait obtenir son doctorat avant d’avoir 21 ans et pourra réaliser à cet âge son rêve de mettre son expertise en mathématiques et en physique au service de la science. Le jeune homme a déjà affirmé qu’il comptait poursuivre ses études même après le doctorat !

Certains deviennent surdoués en grandissant. Jeremy, lui, l’a été dès la naissance. À l’âge de deux, il était déjà capable de lire l’anglais et le coréen, langue maternelle de son père et de sa mère, respectivement.

À l’âge de cinq ans, il dévore l’ouvrage « Journey Through Genius: The Great Theorems of Mathematics », qui selon lui était sa référence en matière d’étude de calcul un an plus tard.

Sa plus récente grande prouesse était son score impressionnant de 99,6 au SAT à l’âge de 10 ans, ce qui lui a valu des crédits universitaires en calcul, chimie, mécanique, électricité et magnétisme, statistiques, microéconomie et macroéconomie. En gros, il a été jugé assez intelligent et apte pour suivre tous les cours de son choix !

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.