Le Walkman, 40 ans plus tard

, par Alexis Vailles.

Vous l’ignorez peut-être, mais en 1979, le premier Walkman était considéré comme un chef d’œuvre d’électronique et d’ingénierie!

Plusieurs le croient disparu, mais le Walkman, de Sony, existe toujours. Il est désormais muni d’un écran tactile, d’une mémoire et d’une connexion Wi-Fi. Mais lorsqu’il a été lancé en 1979, c’était surtout de nombreux mécanismes qui composaient l’essentiel de l’appareil.

L’ingénieur Hiroaki Sato, concepteur des plus récents Walkman, loue la « précision » de ce premier appareil. « Je me demande si on saurait le refaire aujourd’hui », confie à l’Agence France Presse.

Un emploi pour vous?

En vedette
Comblé
Ingénieur(e) civil(e)
MRC de Témiscamingue
21 rue Notre-Dames-de-Lourdes, bureau 209, Ville-Marie (Québec), J9V1X9,
8 Août. 2019 Consulter

De nombreux exemplaires de ce premier modèle de Walkman existent encore en 2019, toujours fonctionnels. Plusieurs sont en vente sur le web, leur prix moyennant les 16 000 dollars canadiens, plus de 40 fois leur prix d’origine.

Selon M. Sato, toutefois, il est peu probable que les modèles actuels soient encore fonctionnels dans quatre décennies.

L’ingénieur estime en fait que les formats audionumériques seront sans doute bien différents d’aujourd’hui; les batteries rechargeables, quant à elles, seront sans doute rendues obsolètes.

 

Des milliers de variantes

En 40 ans, plus de mille variantes de l’appareil ont été conçues. Mais le chiffre précis de modèles demeure inconnu pour une raison bien particulière : Sony a en fait arrêté de les compter après 2004!

Au travers des années, plus de 420 millions d’exemplaires ont été vendus à travers le monde. Les formats ont été multiples : d’abord lecteur de cassettes, le walkman a progressivement migré vers les disques compacts, puis les MiniDiscs, puis les fichiers numériques.

Ébranlée par la sortie du iPod, en 201, la marque s’est toutefois redressée en adaptant son produit aux adeptes de musique et aux collectionneurs, ceux qui recherchent de la qualité audio. Sony a donc investi dans les fichiers numériques non-compressés et une connection sans-fil de meilleure qualité.

Selon l’ingénieur Sato, l’objectif de l’entreprise, en 40 ans, est demeuré le même : celui de fournir de la musique de manière mobile, tout en préservant « la meilleure qualité possible ».

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.