-->

Les derniers travaux de recherche de Stephen Hawking complétés et publiés par ses collègues

, par Tahiry Andrianantenaina.

Même après sa mort, Stephen Hawking continue de publier ses travaux…

Le célèbre physicien britannique Stephen Hawking a laissé à l’humanité quelques travaux inachevés. Le document « Black Hole Entropy et Soft Hair » qui traite de ce qu’il advient de l’information lorsqu’elle tombe dans un trou noir, un problème que les physiciens théoriciens appellent « le paradoxe de l’information » en fait partie.

 

Un emploi pour vous?

Lorsque Stephen Hawking est décédé, en mars dernier, beaucoup de scientifiques ont pensé que les dernières études de celui qui était considéré l’un des plus grands physiciens de l’histoire disparaîtraient avec lui. Heureusement, ce ne fut pas le cas.

En effet, selon un article publié sur le site Interesting Engineering, des chercheurs de l’université de Cambridge et d’Harvard, collègues du défunt physicien théoricien Stephen Hawking, auraient décidé de compléter et publier le document précédemment cité.

 

L’article « Black Hole Entropy and Soft Hair »

Rappelons qu’il y a à peine cinq mois, la dernière théorie de Stephen Hawking sur l’origine de l’univers avait été publiée, révélant que le modèle de l’inflation éternelle est erroné. Puis, tout récemment, le dernier article scientifique du génie moderne a enfin été rédigé et mis en ligne par ses collègues.

Même après sa mort, il semblerait que le scientifique continue de contribuer à notre compréhension de l’univers. Le sujet de l’article « Black Hole Entropy and Soft Hair » n’est pas si nouveau.

Il est basé sur la critique des découvertes faites par Hawking lui-même dans les années 1970, formulant que les trous noirs s’évaporent et anéantissent tout ce qui se trouve sur leur passage, y compris l’information portée par les matières qu’ils engloutissent. Pendant près d’un demi-siècle, cette révélation a conduit les chercheurs à résoudre un problème que l’on appelait le paradoxe de l’information.

 

De nouvelles connaissances sur les trous noirs

Puis en 2016, Stephen Hawking et ses collègues de Cambridge et d’Harvard ont annoncé qu’ils pourraient bien être sur quelque chose de vraiment recevable et publient « le Black Hole and Soft Hair ». Ce dernier a finalement permis de mettre un terme à un débat qui a duré plus de 40 ans. En fin de compte, l’argument initial de Hawking était erroné. Selon cet article, l’affirmation énonçant qu’un trou noir n’a pas de « cheveux », le fondement même des anciennes théories de Hawking, ne se tenait pas.

Au contraire, il semblerait que les trous noirs ont des « cheveux moelleux ». Ce sont d’innombrables photons entourant l’horizon des événements du trou où la lumière ne peut plus échapper à son attrait gravitationnel. Ces cheveux doux sont des excitations quantiques à faible énergie qui peuvent fournir des informations lorsque l’objet céleste s’évapore.

Deux ans plus tard, sept mois après la mort de Stephen Hawking, les professeurs Malcolm J. Perry (Université Cambridge) et Andrew Strominger (Université Harvard) ont achevé et publié la dernière étape des travaux de Hawking sur le sujet « Black Hole Entropy et Soft Hair » et révèlent de nouveaux éléments très intéressants.

Hawking y aurait découvert que les trous noirs possèdent une température et n’engloutissent pas toutes les informations. Certaines sont préservées.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • EMS
  • Laporte Experts Conseils inc.
  • Drouin Ressources Humaines
  • Alifab
  • Merkur
  • GBI experts-conseils
  • Seneca Experts Conseils
  • OCO Technologies inc.
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.