-->

Nokia et Vodafone implanteront un réseau 4G sur la Lune !

, par Elsa Moreira.

Après une telle innovation, on n’aura plus d’excuse pour ne pas capter de réseau à la campagne…

Vodafone et Nokia ont récemment été choisis pour une mission jamais vue : déployer le premier réseau 4G sur la Lune pour soutenir une mission de l’entreprise allemande PTScientists, qui devrait avoir lieu en 2019. Un article de The Engineer nous décrit ce projet.

 

Un emploi pour vous?

Ainsi, l’entreprise allemande PTScientists a mandaté Vodafone et Audi pour réussir le premier voyage sur la Lune financé par une entreprise privée, et a développé un vaisseau spatial capable de porter deux véhicules tous-terrains – ou jusqu’à 100 kg de charge utile – sur la surface lunaire. Cela offre aux entreprises et aux institutions académiques l’opportunité de transporter des charges et des expérimentations sur la Lune à des prix abordables.

La mission lunaire de PTScientists doit partir en 2019 du Cap Canaveral avec une fusée Falcon 9 de SpaceX.

Le réseau 4G de Vodafone connectera deux véhicules quattro tous-terrains d’Audi à une station de base dans le Module de Navigation et d’Atterrissage Autonome (ALINA), l’engin spatial de PTScientists construit pour transporter et faire atterrir les tous-terrains.

Nokia, à travers Nokia Bell Labs, créera un réseau ultra compact prévu pour l’espace qui pèsera moins d’1 kg.

Le réseau 4G permettra aux tout-terrains lunaires de communiquer et de transférer des données scientifiques, ainsi que des vidéos HD pendant qu’ils approchent et étudient le véhicule tout-terrain Apollo 17 de la NASA, qui a été utilisé par les commandants Eugene Cernan et Harrison Schmitt, les derniers astronautes à marcher sur la Lune pour explorer la vallée Taurus-Littrow en décembre 1972.

Selon Vodafone, les tests indiquent que la station de base devrait pouvoir diffuser de la 4G en utilisant la bande de fréquence 1800 MHz, et envoyer la première vidéo HD de la surface lunaire, qui sera diffusée à une audience globale via un lien spatial interconnecté avec le serveur de PTScientists dans le Centre de Contrôle de Mission à Berlin.

La technologie LTE permettra d’économiser beaucoup d’énergie, ce qui permettra d’en utiliser pour envoyer des données, et en utiliser pour la science.

Robert Böhme, le PDG et fondateur de PTScientists, a décrit la mission comme une « étape cruciale pour une exploration durable du système solaire ». Il juge que pour que l’humanité quitte son berceau terrien, il faudra nécessairement développer des infrastructures au-delà de notre planète.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.