Un nouveau type de pellicule d’emballage faite à base de coquilles de crabe et d’arbres

, par Tahiry Andrianantenaina.

Des lessives liquides emballées dans du carton, aux gobelets en plastique dégradables, les produits de consommation vantent de plus en plus leurs origines durables et renouvelables.

Comme quoi, bien orientées, la science et les technologies peuvent aussi être du côté de l’environnement. Selon un article sur Interesting Engineering, des chercheurs du Georgia Institue of Technology auraient réussi à créer un matériau dérivé de coquilles de crabe et de fibres d’arbres, susceptible de remplacer les emballages plastiques souples que nous utilisons généralement pour conserver les aliments frais.

 

Un emploi pour vous?

Comment le nouveau matériau a-t-il été créé ?

Pour le mettre en place, les scientifiques ont eu recours à de la chitine mélangé à de la cellulose des arbres. La chitine est une substance fibreuse tirée des coquilles de crabe. Elle constitue une partie importante de l’exosquelette des arthropodes et confère à celui-ci sa robustesse légendaire.

Une fois ces deux composants mélangés suivant les doses requises, le produit qui en résulte est ensuite pulvérisé pour former un film souple qui rivalise très bien aux films d’emballage en plastique traditionnels.

« Nous avons voulu créer un produit totalement écologique, mais aux propriétés comparables à ceux des PET ou Polytéréphtalate d’éthylène, l’un des matériaux à base de pétrole les plus utilisés dans les emballages transparents. Et c’est ce qui a été fait ! » a déclaré J. Carson Meredith, professeur en Géorgie. Les tests ont montré que le produit est 67 % moins perméable à l’oxygène que certaines formes de PET. Théoriquement, il pourrait donc garder les aliments plus frais plus longtemps que tous les autres emballages connus à ce jour.

 

Des détails sur le procédé

La méthode utilisée est assez courante dans l’industrie. Les nanofibres de cellulose et de chitine sont d’abord mises en suspension sur l’eau. Un film très fin prend aussitôt forme. Ils retirent ensuite ce film de l’eau et le pose sur une surface plane et propre. Juste après, des couches du même mélange devront être pulvérisées sur le film.

Il faut maintenant attendre que la substance se dessèche complètement. Le produit qui en résulte est un emballage plus transparent et plus résistant que la plupart des emballages connus. Il est aussi entièrement compostable.

« Cette découverte est un hasard » a déclaré cette équipe de chercheurs. Selon eux, ils travaillaient sur la chitine sans but vraiment précis. C’est en découvrant les propriétés chimiques assez impressionnantes de cette dernière que l’idée de créer un emballage plastique totalement dégradable est venue. « Un membre de l’équipe a posé une question simple en demandant aux autres chercheurs : la chitine, ne pourrait-elle pas être utilisée dans les emballages alimentaires ? » a expliqué Meredith dans un communiqué.

Avant de procéder à la production de masse et à la commercialisation de ce nouveau produit, les scientifiques devront encore faire face à un problème majeur : trouver des quantités conséquentes de chitine.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.