Nouveaux étudiants en génie : comment réussir vos intégrations

, par Alexis Vailles.

Vous appréhendez vos intégrations en génie? Voici quoi faire pour qu’elles se déroulent de la meilleure manière possible!

L’été s’achève, et la rentrée scolaire approche déjà. Pour des milliers d’étudiants et étudiantes québécois(es), ce sera leur première session dans une université de génie!

Qui dit début du baccalauréat dit forcément intégrations. Jeux d’alcool, défis, activités, déplacements, spectacles… ces rituels qui visent à introduire les nouveaux étudiants semblent être devenus un incontournable pour la plupart des facultés de génie.

Un emploi pour vous?

Mais au fait, comment fait-on pour connaître la meilleure expérience possible au cours de ces événements? Nous vous en avons dressé un petit guide… voici huit conseils à suivre en la matière!

 

Petite précision…

Précisons d’abord que vous n’êtes évidemment pas tenu de participer à vos intégrations! Ne pas y faire acte de votre présence ne gâchera en rien vos études en génie. Pour ceux toutefois qui sont tenté d’y participer, sachez qu’il peut s’agir d’une expérience fort agréable et fort enrichissante!

 

Faites la connaissance de futurs camarades de classe

Vos intégrations sont le moment idéal pour faire la connaissance de ceux avec qui vous passerez les quatre prochaines années. Restez toutefois avisés : de nombreux étudiants abandonnent le génie en cours de route.

Tentez donc d’identifier ceux et celles qui ont le plus de potentiel de rester dans le même programme que vous. Avec un peu d’alcool, le contact est beaucoup plus facile à établir! Et qui sait, vous pourriez avoir trouvé tous vos partenaires de laboratoires et de projets avant même d’avoir commencé les cours!

 

Renseignez-vous

Les intégrateurs sont des anciens étudiants qui ont vécu l’expérience de votre université et des particularités qui la caractérisent. Ils sont souvent les meilleurs conseillers lorsque vous souhaiterez vous préparer aux cours à venir.

En échangeant avec eux, vous apprendrez ainsi quels sont les cours les plus difficiles, quels sont ceux qui vous permettront d’augmenter votre moyenne, quels professeurs sont à éviter, et quels trucs peuvent vous faire épargner du temps d’étude. Tous ces renseignements vous permettront de commencer du bon pied.

 

Apprenez à dire « non merci »

Durant vos intégrations, on vous proposera de participer à toutes sortes d’activités, de relever des multitudes de défis plus extravagants les uns que les autres. Vous n’avez pas à dire oui à chacune de ces propositions!

Ce n’est pas en acceptant tout que vous serez mieux accepté par votre nouveau cercle d’amis. Au contraire, savoir refuser de temps à autre vous donne une allure d’authenticité et de confiance en soi.

 

Modérez l’alcool

Vous savez quelle est la meilleure manière de passer une soirée atroce? Trop boire, être malade, faire mauvaise impression devant tout le monde et en oublier la plupart!

Vous comprenez l’idée : bien que l’alcool soit offerte à profusion dans certains événements d’intégrations, il vaut toujours mieux de savoir faire preuve de parcimonie dans sa consommation.

 

Ne compromettez pas vos premiers cours

Durant la première semaine de cours, plusieurs activités d’intégrations (généralement bien arrosées!) sont offertes aux nouveaux étudiants. Vous serez tenté bien sûr de participer à chacune d’entre elles, quitte à manquer partiellement ou totalement certains de vos cours.

Contrairement à la croyance populaire, les premiers cours de la session ne sont toutefois pas inutiles : il est possible que vous manquiez des informations cruciales en n’y participant pas. Assurez-vous donc de ne pas compromettre toute une session d’étude pour une semaine de festivités.

 

Faites attention à votre image

Vous ne voulez pas faire mauvaise impression dès le début de votre baccalauréat. Évitez les comportements excessifs ou trop excentriques, pour ne pas faire mauvaise figure. Et surtout, fuyez les téléphones et les caméras comme la peste!

 

N’en prenez pas trop l’habitude

Les intégrations sont très amusantes, et pour plusieurs, cela peut être tentant de répéter l’expérience et de faire le party à chaque semaine. N’oubliez toutefois pas que vous êtes dans une école de génie : les cours sont difficiles et demandent beaucoup de temps d’étude.

Une fois les intégrations passées, assurez-vous donc de vous mettre aussitôt au rythme des études si vous souhaitez bien réussir votre baccalauréat. Et ne vous inquiétez pas : vous aurez amplement le temps de faire la fête durant la relâche ou une fois que la session sera terminée!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.