Une nouvelle capsule de la NASA contiendra plus de 100 pièces imprimées en 3D

, par Elsa Moreira.

L’impression 3D est de plus en plus fiable, au point d’être utilisée pour des missions spatiales…

Dans le cadre de la fabrication de la nouvelle capsule spatiale habitable Orion, l’entreprise Lockheed Martin fera équipe avec Stratasys, un spécialiste de l’impression 3D, pour imprimer plus de 100 pièces qui composeront la capsule.

Il s’agit d’une première pour l’impression 3D dans le cadre d’une mission spatiale. Un article publié sur Interesting Engineering nous parle de cet ambitieux projet.

Un emploi pour vous?

 

L’impression 3D permet un design flexible et peu coûteux

L’utilisation de l’impression 3D dans la conception des engins spatiaux a été introduite par des startups d’exploration spatiale comme Rocket Lab. Selon le vice-président du département des solutions de fabrication à Stratasys, Scott Sevcik, l’utilisation de pièces imprimées en 3D donne aux concepteurs des capsules spatiales plus de libertés et ne les empêche pas de recourir aux anciens matériaux et aux anciennes technologies.

Imprimer des pièces à la demande réduit également le coût de la construction des vaisseaux spatiaux. Ainsi, les entreprises espèrent que la possibilité d’imprimer les pièces en 3D va permettre de faire évoluer l’utilisation de la technologie dans la conception des satellites et des engins spatiaux robotisés.

 

Orion se dirigera vers la Lune

Orion est un véhicule en développement d’exploration, centre de refuge d’urgence ainsi qu’un moyen de protection lors du retour sur Terre. Il partira du Kennedy Space Center, en Floride.

Il s’agit d’une part importante du plan de la NASA pour explorer l’espace lointain, car elle doit permettre aux astronautes d’aller plus loin qu’ils ne sont jamais allés, et cela inclut des missions sur la Lune, et ultimement sur Mars.

Pour sa première mission, appelée Exploration Mission-1, Orion, sans pilote, ira au-delà de la Lune lors d’un voyage qui durera environ trois semaines. Cette mission va permettre à la NASA de collecter des données cruciales sur sa performance, et ainsi de préparer le premier voyage où on Orion sera habitée, qui devrait avoir lieu vers 2020.

La NASA a accéléré ses recherches sur l’exploration spatiale après des décennies de concentration sur des projets en orbite terrestre, et le président Donald Trump a signé la Space Policy Directive 1, qui ordonne à la NASA de former des équipes et de tester des équipements destinés à aller sur Mars et sur la Lune d’abord.

 

Bref, l’impression 3D connaîtra un rôle majeur dans un des plus grands projets de l’histoire de l’exploration spatiale…

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.