Des plaques d’immatriculation numériques pour les voitures à Dubaï

, par Elsa Moreira.

La ville de Dubaï s’est munie de plaques d’immatriculation intelligentes qui permettront d’alerter automatiquement les autorités en cas d’urgence.

Constamment un pas en avant d’un point de vue technologique, la ville Dubaï a effectué une avancée importante vers ce qui pourrait s’avérer la prochaine technologie automobile. Cette avancée met en scène les GPS, les transmetteurs, mais surtout les plaques d’immatriculation des véhicules, qui seront désormais numériques. Comment fonctionnent-elles ? Un article publié sur Interesting Engineering nous l’explique.

 

Un emploi pour vous?

Ainsi, les nouvelles plaques numériques permettront d’alerter les services d’urgence en cas d’accident, et de transmettre des données sur les conditions de circulation.

Elles peuvent également être liées au compte bancaire de leur propriétaire pour faciliter le paiement des frais de parking et des éventuelles amendes. Entre cela et les messages pouvant avertir les autres des conditions de circulation, ces plaques ont clairement pour objectif d’améliorer la vie des automobilistes.

Les premiers essais débuteront le mois prochain, et c’est en novembre qu’il sera décidé si les elles valent réellement le coup ou non. Selon le Sultan Abdullah al-Marzouqi, le directeur du Département d’Immatriculation des Véhicules au Service des Routes et Transports Publics de Dubaï (SRTPD), les détails financiers du projet ne pourront être déterminés qu’une fois que les tests seront effectués.

Certains critiques ont fait remarquer que ces plaques d’immatriculation allaient tout de même permettre au gouvernement de connaître la localisation des citoyens en permanence, ce qui n’est pas forcément souhaitable. La ville souhaite tout de même poursuivre son évolution automobile, et espère entre autres que d’ici 2030, un quart des voyages se fera par voiture autonome.

 

Après les plaques, la voie des airs

Par le biais de l’annonce, les autorités de la ville de Dubaï ont également déclaré leur désir d’utiliser des drones-taxis au sein de la ville pour remédier aux embouteillages. Elles prévoient aussi l’installation d’un système Hyperloop qui réduirait la durée du voyage entre Dubaï et Abu Dhabi à 12 minutes, et envisagent même d’utiliser des drones pour les patrouilles policières.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.