Un robot qui peut lire et interpréter les expressions faciales

, par Elsa Moreira.

Des scientifiques anglais ont développé un robot pouvant interpréter et reproduire les émotions humaines…

À présent, nous avons l’habitude d’entendre parler ou même de voir des robots androïdes ou humanoïdes pouvant imiter les comportements, mouvements et dans certains cas, la pensée humaine. Cependant, une équipe de chercheurs du Département d’Informatique et de Technologie de l’Université de Cambridge ont poussé encore plus loin et créé un robot pouvant copier les expressions faciales des émotions humaines. Un article publié sur Interesting Engineering nous parle de cette innovation.

 

Un emploi pour vous?

Le robot en question, nommé Charles, peut scanner, interpréter, et imiter une variété d’expressions faciales sur le visage d’une personne, et cela en quelques secondes, grâce à une caméra envoyant des images à un ordinateur qui analyse ensuite les données. Charles arrive ensuite à reproduire les expressions décodées avec les prothèses intégrées dans sa conception.

Le professeur de Cambridge Peter Robinson, directeur de l’équipe de recherche, a expliqué ce qui a motivé la création de Charles :

« Nous étions intéressés par la possibilité de donner aux ordinateurs la capacité de comprendre les signes sociaux, de comprendre les expressions faciales, le ton d’une voix, les postures et les gestes. Nous pensions qu’il serait également intéressant de voir si le système informatique, la machine, pouvait montrer les mêmes caractéristiques, et si les gens s’engageaient plus avec grâce à ce style de réponses. Alors nous avons créé Charles. »

Le professeur Robinson a également expliqué que l’un des buts plus profonds derrière la création de Charles était l’analyse de la perception des robots et de la robotique en général par le grand public. En effet, la plupart des gens, en pensant aux robots, s’imaginent des machines humanoïdes malveillantes, alors que la technologie robotique peut au contraire s’avérer fort utile pour l’humanité.

Pour l’instant, Charles peut imiter plusieurs émotions, comme la peur, la colère, et le choc, et même des émotions plus complexes comme l’arrogance. Cela est un bon signe pour le futur de la robotique, qui pourra désormais mieux s’accorder avec la complexité émotive humaine…

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.