-->

Tesla Bot : le robot humanoïde pour tous

, par Tahiry Andrianantenaina.

La science-fiction deviendra-t-elle la réalité lors de la sortie en 2022 d’un premier robot humanoïde au service des humains dans leurs tâches quotidiennes ? Il semble que oui !

Les robots de films comme Star Wars ou IA vous ont-ils marqué ? Eh bien, les progrès continus en intelligence artificielle nous permettent de croire que ces créations futuristes ne sont plus de l’ordre de l’impossible.

Lors de la Tesla Al Day, une journée dédiée à l’intelligence artificielle chez Tesla, Elon Musk a effectivement annoncé son projet de développement d’un robot humanoïde équipé des mêmes technologies que les voitures semi-autonomes. La sortie d’un premier prototype est même prévue en 2022. 

Un emploi pour vous?

L’intelligence artificielle au service des humains

« Dans le futur, les travaux physiques seront un choix » a souligné le patron de Tesla. En effet, le Tesla Bot sera selon les dires de l’entrepreneur capable d’effectuer différentes tâches répétitives, dangereuses, ennuyeuses et nécessitant des efforts physiques. Il pourra ainsi transporter jusqu’à 20 Kg de charge sur une vitesse maximale de 8 km/h (une allure de marche normale) et soulever jusqu’à 65 Kg. Toujours selon les affirmations d’Elon Musk, le robot sera aussi capable de faire des courses ou d’effectuer des tâches ménagères tout seul. 

Pour parvenir à réaliser toutes ces tâches, le Tesla Bot sera équipé dans sa tête de huit caméras Autopilot, qu’on trouve également dans les voitures Tesla. A la place du visage, le robot aura un écran affichant les informations utiles pour l’utilisateur, et il sera doté de composants de sorte que l’on puisse en avoir un total contrôle.

Mais Elon Musk veut avant tout donner au Tesla Bot une caractéristique amicale. Le robot disposera donc d’une silhouette androgyne noire et blanche et sera équipé de deux mains de cinq doigts. Il aura environ une taille de 1,73 m et un poids de 56 kg. Et le dévoilement de ce futur modèle a déjà suscité sur la Toile de nombreuses réactions, un certain nombre d’internautes le comparant au personnage de SpiderMan

Pour en avoir une meilleure idée, en voici la présentation complète par Elon Musk.

L’industrie automobile et les robots humanoïdes

De l’avis de plusieurs observateurs, la fabrication de robot humanoïde apparaît comme une suite logique aux technologies de conduite autonome développées par Tesla.  Il faut dire que l’entreprise apparaît plutôt comme une entreprise high-tech ou robotique, que comme un simple constructeur automobile. « Nos voitures s’apparentent à des robots semi-conscients sur roues grâce à l’ordinateur de bord dédié à la Full Self Driving (FSD) » souligne d’ailleurs Elon Musk. 

Rappelons tout de même que Tesla n’est pas le premier constructeur automobile à fabriquer un robot humanoïde.  Honda a déjà lancé, il y a une dizaine d’années, ASIMO, le premier robot humanoïde capable de marcher de façon dynamique. Toyota a de son côté le T-HR3, un robot humanoïde capable de mouvements flexibles. General Motors a également développé, conjointement avec la Nasa, Robonaut 2, un robot humanoïde capable de reproduire les gestes des astronautes lors d’une sortie extravéhiculaire. Toutefois, Tesla Bot se distingue de ces concurrents en visant une commercialisation, alors que les autres robots humanoïdes sont simplement destinés à la recherche. 

Tesla recherche des ingénieurs

À la fin de sa présentation, le patron de Tesla a invité les ingénieurs en mécanique, en électricité, en contrôles et en génie logiciel à rejoindre l’entreprise pour le développement de ce prototype. Il faut dire que développer un système doté d’articulations plus ou moins rigides, se tenant sur deux jambes dans un environnement en trois dimensions représente de nombreux défis technologiques.

De plus, la mise à l’échelle du FSD et de l’Autopilot, des technologies censées être transférées dans le Tesla Bot, rencontrent encore de nombreux obstacles. La fabrication de puces en silicium pour alimenter le logiciel d’auto-conduite, la mise en place du réseau neuronal, le développement d’algorithmes d’autonomie, l’optimisation du code d’Autopilot, tous ces projets sont toujours en cours et recrutent activement des talents en génie. Avis aux intéressés !

Crédit des visuels de l’article @Tesla



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • OCO Technologies inc.
  • Alifab
  • Seneca Experts Conseils
  • Drouin Ressources Humaines
  • GBI experts-conseils
  • Laporte Experts Conseils inc.
  • EMS
  • Merkur
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.