Uber laisse de côté les camions autonomes

, par Alexis Vailles.

L’entreprise californienne met le développement de poids lourds autonomes sur pause et se concentre exclusivement sur les voitures autonomes…

C’est par l’intermédiaire d’un courriel à l’interne que les employés d’Uber ont appris la nouvelle, rapporte Tech Crunch.

« Nous avons décidé d’arrêter le développement de notre programme de camions à conduite autonome et de nous concentrer exclusivement sur les voitures autonomes », écrit dans le courriel Eric Meyhofer, directeur du Groupe de Technologies Avancées d’Uber.

Un emploi pour vous?

 

Fusion de deux équipes

L’entreprise a également annoncé que les équipes qui travaillaient sur les camions autonomes et sur les voitures autonomes seraient fusionnées en une seule équipe « avec un seul objectif clair ». Il n’y aurait donc pas de mises à pied reliées à cette transition.

Cependant, l’équipe travaillant sur les voitures autonomes est établie à Pittsburgh, tandis que celle travaillant sur les camions est à San Francisco.

Uber a donc décidé d’offrir des possibilités de relocation à ses employés, mais aussi de muter l’unité de San Francisco pour qu’elle transforme sa spécialité vers les voitures plutôt que les camions.

 

Une courte durée de vie pour le programme des camions

Ce n’est qu’en mai 2016 que le programme de camions autonomes d’Uber a été lancé, en partenariat avec la firme de conduite autonome Otto. Ce qui signifie qu’à peine 2 ans plus tard, le programme est déjà mis à terme.

Il faut dire que le programme de camions autonomes avait reçu un accueil mitigé sur le marché. La Fratrie Internationale des Camionneurs avait d’ailleurs exprimé certaines inquiétudes en lien avec la sécurité routière et la perte d’emplois de camionneurs.

Selon l’entreprise, il ne s’agirait toutefois pas d’une fin définitive, mais plutôt d’une pause. « Nous sommes très fier de ce que nous avons accompli avec les camions autonomes et nous continuons de voir l’incroyable potentiel de la technologie de conduite autonome appliquée au marché du transport », affirme Eric Meyhofer. « Nous croyons toutefois que de développer les voitures autonomes d’abord, puis d’appliquer la technologie aux camions est un meilleur chemin à suivre ».

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.