Un(e) ingénieur(e) en construction, ça fait quoi?

, par Alexis Vailles.

Ce type de génie appliqué et spécifique est l’idéal pour les ingénieurs qui souhaitent travailler sur le terrain et avoir un impact concret sur la société.

Bien que l’on associe le génie civil à la construction d’édifices et d’infrastructures, il existe une spécialisation de génie encore mieux appropriée pour cette vocation : le génie de la construction.

Mais en quoi ce métier consiste-t-il exactement? Nous en avons dressé les principales caractéristiques.

Un emploi pour vous?

 

Les tâches de l’ingénieur en construction

Tandis que l’ingénieur civil se concentre sur les infrastructures et les ouvrages publics de manière plus généraliste, l’ingénieur en construction est un véritable spécialiste des chantiers de toute sorte.

Ainsi, dans le cadre de sont travail, le professionnel du génie de la construction travaille à l’élaboration et la supervision des travaux, de la santé et sécurité, des normes environnementales et des matériaux choisis.

Il s’agit donc d’un type de génie plutôt axé sur le concret et la pratique, qui offre la perspective d’une carrière bien balancée entre travail sur le terrain et expertise théorique. Il s’agit en outre d’une excellente manière de voir son métier avoir un impact direct et durable sur la société!

 

Le salaire

D’après l’enquête sur la rémunération des professionnels du génie, un professionnel du génie de la construction gagne en moyenne 101 119 $ par année, ce qui est très près de la moyenne des ingénieurs québécois, qui est de 101 726 $.

La situation de l’emploi est aussi très bonne : d’après Métiers Québec, ce sont 86% des finissants du programme qui se trouvent un emploi dans leur domaine.

Le génie de la construction est la spécialisation idéale pour les ingénieurs qui souhaitent travailler sur le terrain et avoir un impact concret sur la société.

 

La formation

Pour obtenir le titre d’ingénieur civil, il faut compléter son baccalauréat dans le domaine, en plus d’être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ).

Au Québec, l’École de technologie supérieure (ÉTS) est la seule université où l’on peut compléter son baccalauréat en génie de la construction.

 

Les secteurs d’emploi

Les compétences d’un ingénieur en construction l’amènent souvent à travailler dans des secteurs comme le génie-conseil, le bâtiment, le secteur immobilier, les matériaux, le développement durable, la santé et sécurité, ou le secteur public.

Il est ainsi possible de se trouver un emploi auprès d’entreprises comme Pageau Morel, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), Cominar, SBG Entrepreneur Général, CRH Canada, le Groupe Axxys, Villatec LTD, Amco Construction, Groupe Canvar, Construction Devlor, ou la Régie du logement.

Les firmes de génie-conseil comme SNC-Lavalin, WSP Global, CIMA+, Tetra Tech, Stantec, Norda Stelo ou exp. constituent également d’excellents employeurs dans le domaine.

 

Et trouver un emploi d’ingénieur en construction sur Génie-inc, c’est possible? 

Bien sûr! Vous n’avez qu’à rechercher parmi les centaines d’offres d’emploi qui y sont publiées chaque semaine!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.