-->

Une première faculté de génie au Canada nommée d’après une femme

, par Alexis Vailles.

L’Université Concordia deviendra la première institution au pays à nommer sa faculté de génie au nom d’une femme…

La faculté de Concordia deviendra donc l’« École de génie et d’informatique Gina-Cody », d’après ce que rapporte La Presse.

Gina Cody (photo) est devenue, en 1989, la première femme de l’Université Concordia à obtenir un doctorat en génie, la même année où a eu lieu la tragique tuerie de l’École Polytechnique, où 14 futures ingénieures ont péri.

Un emploi pour vous?

Elle a depuis cumulé des dons de plus de 15 millions de dollars à la faculté de génie de Concordia.

Gina Cody avait quitté l’Iran en 1979, avec seulement 2000 $ dans sa poche, fuyant la révolution Iranienne. Une maîtrise à l’Université McGill et son doctorat en poche, 10 ans plus tard,

Jusqu’à tout récemment, elle était directrice exécutive et actionnaire majoritaire de la firme CCI Group Inc., établie à Toronto.

« Je suis émotive. Je n’aurais jamais pensé que ce jour arriverait », confie-t-elle à La Presse. « Je veux envoyer un message aux femmes que si on peut donner le nom d’une femme à une faculté, ça veut dire que vous pouvez y aller, vous devriez y aller », a-t-elle ensuite ajouté.

D’après Statistique Canada, ce seraient moins de 13 % des ingénieurs sur le marché du travail qui seraient des femmes. Au Québec, ce chiffre s’élève à près de 15 %.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.