-->

Voici comment les astronautes enfilent leur scaphandre

, par Tahiry Andrianantenaina.

Amateurs d’espace, savez-vous comment un astronaute doit s’y prendre pour enfiler sa combinaison spatiale ?

Les reines et les princesses ne sont pas les seules à se faire aider pour s’habiller le matin. Nos amis les astronautes ont eux aussi besoin de l’assistance de toute une équipe. En effet, leur combinaison spatiale est beaucoup plus complexe qu’elle n’en a l’air à première vue.

C’est ce qui est expliqué sur un article publié sur le site Interesting Engineering. L’investigation a été faite par l’équipe de YouTube Channel Tested dans les locaux de la NASA à Houston, Texas.

Un emploi pour vous?

En vedette
Comblé
Architecte Paysagiste
WSP canada
1600 Boulevard René-Lévesque O 16e étage, Montréal, QC H3H 1P9, Canada
28 Août. 2020 Consulter

Nous avons tous déjà vu les astronautes de la NASA avec leurs emblématiques costumes blancs, mais comment ils font pour les mettre ? Découvrons ensemble les galères que doivent endurer les astronautes avant de pouvoir faire une sortie dans l’espace.

 

Les couches de base

Avant de passer au scaphandre, il y a tout un panel de vêtements qu’un astronaute doit enfiler pour s’assurer d’avoir la sécurité et le confort nécessaire.

D’abord, comme un bébé qui s’apprête à mettre le nez dehors, la première chose qu’un astronaute doit mettre avant une sortie dans l’espace est une couche, pour adulte en l’occurrence !

On appelle aussi cet équipement MAG (Maximum Absorption Garment) ou vêtement d’absorption maximale en français. En effet, il se peut que l’astronaute soit à l’extérieur de son vaisseau durant plusieurs heures. Il doit s’équiper en conséquence pour être prêt à tout moment pour répondre aux besoins pressants…

Des longs jeans en coton et un t-shirt à manches longues doivent ensuite être enfilés par-dessus. Ces vêtements évacuent la transpiration et toute sorte d’humidité qui se dégagent du corps.

Très élastique, le vêtement de ventilation froide est le prochain sur la liste. Composé de tubes de liquide de refroidissement avec canaux de ventilation, il assure la régulation de la température du corps de l’astronaute.

L’astronaute doit ensuite enfiler le fameux « cap snoopy » ou encore « capuchon de communication » sur sa tête. C’est une sorte de capuche en tissu avec des écouteurs, micro et radio intégrés qui permet à l’astronaute de communiquer avec la Terre et la station spatiale.

Et on termine avec les gants de conforts, lesquels vont ensuite recevoir les gants de la combinaison.

 

Le scaphandre

Tous ces accessoires enfilés, l’astronaute peut maintenant passer au principal : le scaphandre. Toutefois, ce dernier est trop lourd et encombrant pour que l’astronaute arrive tout seul à le mettre. L’assistance d’au moins une autre personne est ici requise.

Ils mettent d’abord la partie inférieure appelée Lower Torso Assembly et qui comprend le pantalon avec chaussures intégrées.

Vient ensuite la partie supérieure appelée Hard Upper Torso. C’est la partie la plus rigide et lourde de la combinaison.

Et on finit avec les gants et le casque. L’astronaute est maintenant prêt pour rejoindre l’espace infini !

 

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.