Voici ce que l’on découvre lorsque les ingénieurs réfléchissent trop à Noël !

, par Alexis Vailles.

Est-il possible pour le Père Noël de distribuer tous ses cadeaux en une seule nuit ? Des calculs d’ingénieurs ont très rapidement détruit cette théorie…

Vous connaissez la légende : dans la nuit du 24 au 25 décembre de chaque année, le Père Noël fait le tour de la planète dans son traîneau rempli de jouets pour les distribuer aux enfants du monde entier. Mais lorsque les ingénieurs réfléchissent un peu trop à cette légende, ils découvrent, suite à un raisonnement complexe, qu’elle est théoriquement impossible ! Le site web RF Cafe nous explique pourquoi :

 

Un emploi pour vous?

On estime qu’il y présentement 2 milliards d’enfants dans le monde, ou du moins, 2 milliards de personnes âgées de moins de 18 ans. Or, comme ce ne sont pas toutes les cultures qui célèbrent Noël, RF Cafe estime que les nombre d’enfants à travers la planète qui seraient desservis par le Père Noël s’élève à 378 millions. Ces enfants seraient répartis dans environ 91,8 millions de maisons. Si l’on assume que ces maisons sont réparties de façon uniforme, cela représente pour le Père Noël un parcours de 121 millions de kilomètres !

En tout, si l’on considère le décalage des fuseaux horaires et le temps d’ensoleillement en date du 25 décembre, le Père Noël dispose d’une nuit de 31 heures pour accomplir sa tâche. Si l’on tient donc en compte le nombre d’enfants, de maisons, et le temps disponible, le Père Noël doit remettre des cadeaux en moyenne à 822,6 enfants par seconde ! On doit aussi assumer qu’il ne dispose que de 1/1000 de secondes pour stationner son traîneau à chaque fois sur le toit des maisons.

Conséquemment, le Père Noël doit donc voyager à une vitesse moyenne de 1040 km par seconde, soit plus de 3000 fois la vitesse du son ! En comparaison, l’appareil le plus rapide créé par l’humain, la sonde spatiale Ulysses, se déplace à une vitesse maximale de 44 km/s. On sait aussi que le renne moyen peut courir en à une vitesse de 24 km/h.

Si l’on assume que chaque enfant reçoit comme cadeau une boîte de LEGO de taille moyenne (poids d’environ 1 kg par boîte), cela exige que le traîneau transporte une charge de plus de 321 000 tonnes !

Si l’on considère que le renne moyen peut transporter un poids maximal d’environ 140 kg, il faudrait donc que le traîneau soit tiré par 214 000 rennes ! Aussi, ces nombreux rennes augmentent considérablement le poids total du traîneau, qui pèserait désormais 353 000 tonnes !

Tirer 353 000 tonnes à une vitesse moyenne de 1040 km/s créé une résistance à l’air énorme. Ainsi, au terme de sa nuit, le traîneau Père Noël aura demandé en énergie plus de 14 200 000 000 000 000 000 joules d’énergie à chaque seconde ! Avec la force générée par cette énergie, le Père Noël serait soumis à une force centrifuge de plus de 17500 fois la force de la gravité. À cette force, l’entièreté du traîneau et des rennes prendrait feu et se volatiliserait en 4,26 secondes…

 

Bref, si le Père Noël existait, la vitesse surélevée, le manque de temps, le poids énorme et la force requise pour faire voyager son traîneau le tuerait en un rien de temps !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.