Les 5 ordinateurs pionniers de l’informatique moderne

, par Elsa Moreira.

Les ordinateurs que nous utilisons aujourd’hui ne sont pas apparus de nulle part.

Avant les inventions de Bill Gates et Steve Jobs, plusieurs ordinateurs ont contribué à faire avancer l’informatique pour qu’elle devienne ce qu’elle est aujourd’hui. Des premières machines à calculer jusqu’à l’avènement de l’intelligence artificielle, les progrès ont été nombreux. Parmi ces nombreuses machines, lesquelles ont été les plus déterminantes ? Un article de GineersNow en dresse la liste, en nous présentant les 5 ordinateurs pionniers de l’informatique moderne.

 

Un emploi pour vous?

L’Abacus

Loin de la définition moderne que l’on se fait d’un ordinateur ou même d’une calculatrice, l’Abacus est l’ancêtre de toutes les machines à calculer. Cette aide à calcul mécanique datant de 2000 av. J-C peut effectuer des additions, des soustractions, des divisions, des multiplications, et extraire des racines carrées ou cubes grâce à des perles pouvant être déplacées sur des barres.

 

La machine à différences de Babbage

C’est Charles Babbage qui a introduit la première machine à calculer, qui est connue comme la « machine à différences ». Celle-ci utilise la méthode des différences finies et n’effectue que des additions arithmétiques. Cette calculatrice est considérée comme une machine numérique-décimale, parce qu’elle utilise les chiffres de 0 à 9, et parce qu’elle reconnaît tous les nombres entiers. Cette machine est purement mécanique, étant actionnée par un levier et fonctionnant avec de nombreux engrenages.

 

Le Colossus

Le Colossus est considéré comme le premier ordinateur électronique numérique programmable. Il était appelé Mark 1 en Angleterre pendant la Seconde Guerre Mondiale pour décrypter les machines de chiffrement allemandes.

Basé sur les travaux du désormais célèbre mathématicien Alan Turing, le Colossus a été conçu par Tommy Flowers, avec l’assistance d’Harry Fensom, Allen Coombs, Sid Broadhurst et Bill Chandler. Il a d’abord été utilisé pour résoudre un problème posé par le décrypteur Max Newman de Bletchley Park.

La partie la plus importante de Colossus est son châlit, qui est un lecteur optique pour les bandes de papier perforées lisant les données à un rythme de 5 000 caractères par seconde.

 

L’ENIAC

L’ENIAC, ou l’Electronic Numérique Integrator and Computer (Intégrateur et Ordinateur Numérique Électronique), est considéré comme le premier ordinateur électronique universel, né du besoin de créer une machine à calculer entièrement électronique, et du besoin de l’armée américaine de développer une machine très complexe pour calculer les tables balistiques en temps de guerre.

L’ENIAC est le premier ordinateur à grande échelle à fonctionner à vitesse électronique sans être ralenti par des pièces mécaniques, et fonctionnait sur l’arithmétique décimale et non binaire.

 

Le Manchester Baby

Le Manchester Baby, ou Machine Expérimentale à Petite Échelle (SSEM), est considéré comme le tout premier ordinateur commandé par un programme avec mémoire.

Fabriqué à l’université de Manchester, d’où son nom, il a le pouvoir d’exécuter un programme stocké dans sa mémoire interne, et non présent sur une bande de papier perforée ou transmis par un câble. Cet ordinateur, développé par Freddie Williams, Tom Kilburn et Geoff Totill, a entraîné la naissance des logiciels, et donc le début de l’informatique moderne.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.