Les 5 stades qui suivent une perte d’emploi

, par Elsa Moreira.

Lorsque l’on perd son emploi, il faut apprendre à faire son deuil…

Personne n’aime se faire virer, mais c’est une chose qui arrive à plus d’un ingénieur. Cette étape de la vie professionnelle peut être très douloureuse, et, étonnamment, passer à travers est un peu comme passer à travers une peine d’amour !

Si vous vous retrouvez dans une situation du genre et que vous souhaitez savoir ce qui vous attend émotivement, un article publié sur GineersNow dresse la liste des 5 stades par lesquels vous passerez après votre mise à pied.

Un emploi pour vous?

 

Étape #1 : La justification

C’est la première émotion que vous ressentez lorsqu’on vous annonce la rupture de votre contrat. Vous vous dites que vous l’avez vu venir à des kilomètres, que vos patrons ont fait n’importe quoi et que maintenant ils doivent lâcher du leste. Et ça vous fait du bien d’avoir raison !

 

Étape #2 : La colère

Une fois que la joie d’avoir raison s’essouffle, les pensées positives disparaissent, et la colère prend le dessus. Pourquoi avez-vous été le seul à voir tout cela venir ? N’y avait-il donc personne pour préparer une telle chute ? Si vous êtes vraiment viré, ils ont intérêt à se préparer pour la tempête du siècle !

 

Étape #3 : La peur

Une fois la colère épuisée, vous allez commencer à penser de manière plus rationnelle. C’est alors que la peur va s’emparer de vous. Vous allez commencer à avoir peur pour vous, pour votre situation financière et pour votre avenir professionnel.

Vous allez réaliser qu’il y a beaucoup de choses dans votre vie que vous preniez pour acquises et que vous risquez de perdre en même temps que votre poste. Vous imaginez tous les scénarios possibles pour limiter la casse, et vous finissez par imaginer le pire.

 

Étape #4 : La tristesse

La peur fond et devient des larmes. Le poids des changements à venir commence à peser lourd sur vous, et l’atmosphère se refroidit. Vous ne pouvez vous empêcher de vous dire que vous allez toucher le fond, que vous allez tout perdre. Beaucoup de choses changent, et vous n’êtes pas prêt pour cela.

 

Étape #5 : L’acceptation

Après être passé par ce maelström d’émotions, vous finissez par accepter la situation. Certes, vous avez perdu votre boulot, mais ce n’est pas la fin du monde. Tant que vous garderez la tête haute, vous verrez le bout du tunnel. Si vous donnez le meilleur de vous-même, des occasions de remonter la pente se présenteront, et vous aurez l’occasion d’apprendre de vos erreurs.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.