Pourquoi les écoles de génie ont besoin de plus de femmes

, par Elsa Moreira.

 

Les femmes ne sont pas très nombreuses dans le secteur du génie, et il faut que ça change.

 

Un emploi pour vous?

 

La plupart des gens considèrent le génie comme un univers d’hommes, mais les femmes sont de plus en plus nombreuses sur ce marché, même si les écoles d’ingénieurs peinent à avoir plus de 20% d’effectifs féminins. Dans un article publié dans le National Post, Ishwar K. Puri, doyen à l’Université McMaster, explique que cela constitue un problème qui doit être adressé dans toutes les écoles d’ingénieurs…

 

Ainsi, selon lui, le monde a de plus en plus besoin d’ingénieurs mais, malheureusement, des femmes qui seraient parfaites en tant qu’ingénieures choisissent d’autres carrières. Ce choix se produirait souvent dans les écoles secondaires. M. Puri explique qu’à ce moment de leur vie scolaire, beaucoup de femmes se détourneraient des matières scientifiques, laissant les maths et la physique aux garçons.

 

Ce problème pourrait être résolu en montrant le plus tôt possible aux enfants à quel point le génie est utile, même s’il est compliqué d’expliquer à un enfant qui apprend ses tables de multiplications que c’est cool de résoudre des problèmes !

 

Un autre problème concernant l’attrait du génie est qu’il se présente souvent aux yeux des gens comme une discipline stricte, où il faut réfléchir comme un robot pour résoudre des problèmes et mener des projets à terme.

Ce n’est pourtant pas le cas. Beaucoup de problèmes posés sont ambigus et nécessitent un esprit créatif. Il n’y a jamais de solution toute faite, et c’est ça qui rend le génie intéressant, et qui pourrait attirer plus de femmes si elles savaient en quoi consiste réellement cette discipline. La présence de plus de femmes sur le marché pourrait donc vraiment apporter un plus au génie, puisqu’il s’agit d’un domaine qui a constamment besoin de points de vue divers et variés.

 

Finalement, la misogynie ambiante dans le génie repousse la plupart des femmes, qui n’apprécient pas vraiment d’être payées moins que les hommes, ou d’être pénalisées dès qu’elles prennent un congé parental. Il s’agit évidemment d’une attitude à corriger pour inclure plus de femmes dans le domaine.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.