Jeux Olympiques : Des luges imprimées en 3D !

, par Elsa Moreira.

Le génie est partout, même dans les actuels Jeux Olympiques…

C’est un fait connu : la technologie a toujours fait progresser les sports. Les diverses épreuves des actuels Jeux Olympiques n’y échappent pas. C’est le cas notamment de l’équipe américaine de luge olympique, qui s’est rendue aux JO de cette année, en Corée du Sud, avec une véritable innovation : pour la première fois, certaines des luges employées ont été conçues à partir d’impression 3D ! Un article publié sur Tech Republic nous parle de cette avancée.

 

Un emploi pour vous?

Les luges imprimées en 3D sont conçues à partir de la technologie d’impression 3D Stratasys FDM (modélisation par dépôt de fil en fusion), qui s’adaptent parfaitement au corps des compétiteurs. Grâce à cette technologie, initialement utilisée pour créer des prototypes de produits et tester des appareils médicaux, l’équipe de luge peut rapidement et à moindre coût construire et tester une grande quantité d’engins de course.

En effet, l’impression 3D permet de construire les luges tout en adaptant leur hauteur aux athlètes, ce qui est essentiel, puisque la hauteur peut représenter une variation de vitesse vers la médaille d’or. On estime que les différences apportées par les modèles en 3D pourraient permettre de sauver quelques fractions de secondes aux parcours, ce qui peut faire toute la différence…

À l’instar de la luge, des athlètes de plusieurs autres sports ont recours à des équipements issus de l’impression 3D. Stratasys avait notamment développé un modèle de skis imprimés en 3D à l’occasion des Jeux Olympiques de Sotchi, en 2014. On retrouve également des bâtons de golf, des roues de bicyclette et même des châssis de voitures de course imprimés en 3D.

 

Encore peu de présence dans les entreprises

Malheureusement, ces avancées technologiques dans le monde du sport se reflètent peu dans le milieu manufacturier. En effet, l’impression 3D est encore peu utilisée dans les entreprises : selon un sondage TechPro, seulement 18% des entreprises ont activement utilisé des imprimantes 3D en 2016.

Le vice-président des solutions de fabrication chez Stratasys, Scott Sevcik, espère que l’utilisation de la technologie de son entreprise pour les Jeux Olympiques sera « un parfait exemple où notre technologie de fabrication additive permet aux acheteurs de satisfaire des besoins critiques dans le cadre d’applications spéciales ».

Bref, le secteur industriel a beaucoup à apprendre du monde du sport !

 

Avec : Alexis Vailles

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.