-->

Une nouvelle imprimante 3D 10 fois plus rapide !

, par Elsa Moreira.

Une avancée majeure a été réalisée dans le monde des imprimantes 3D.

Si les imprimantes 3D constituent une technologie fort intéressante, elles sont limitées par un désavantage majeur : la faible vitesse d’impression. En effet, des objets de la taille d’une simple pièce de Lego peuvent prendre des heures entières à être fabriqués ! Toutefois, cet inconvénient sera bientôt chose du passé : le Laboratoire de Fabrication et de Productivité du MIT a créé une tête d’impression capable de contourner les limites de fabrication additive du matériel, ce qui rendra les nouveaux modèles d’imprimantes 3D 10 fois plus rapides ! Un article de The Engineer rapporte les détails de cette nouvelle découverte.

 

Un emploi pour vous?

Sponsorisée par l’entreprise Lockheed Martin, l’équipe de recherche a analysé les imprimantes 3D actuelles, qui utilisent l’extrusion de polymères comme méthode d’impression, et a déterminé que trois facteurs limitaient leur vitesse : la vitesse à laquelle l’imprimante peut bouger sa tête d’impression, la force qu’elle peut appliquer pour pousser son matériel d’impression à travers un embout, et la vitesse à laquelle elle peut transférer la chaleur pour faire circuler le matériel.

A travers le monde, des centaines de milliers d’imprimantes 3D utilisées dans les bureaux utilisent Ces imprimantes ne peuvent pour l’instant qu’imprimer qu’à un rythme de 20cm3 par heure, un rythme trop lent pour obtenir un taux de productivité satisfaisant.

Or, la nouvelle imprimante 3D développée par : le Laboratoire de Fabrication et de Productivité du MIT, incorpore les trois éléments augmentant sa vitesse.

Premièrement, un mécanisme à vis transmet le matériel à travers un embout à force élevée remplaçant le système de transmission conventionnel qui utilise deux petites roues pour faire avancer le filament vers le bout de l’embout. Ce mécanisme permet une meilleure force motrice, qui peut être jusqu’à 10 fois meilleure que celle des modèles présentement sur le marché.

L’équipe de recherche a également installé un laser dans la tête d’impression, pour faire chauffer et fondre le polymère plus rapidement, permettant à ce dernier de circuler dans l’embout plus vite.

Finalement, l’équipe a monté la tête d’impression, qui fait à peu près la taille d’une souris d’ordinateur, à un portique parallèle à double servomoteur.

Le prototype de ce système peut imprimer du polymère à 127cm3 par heure, avec une résolution comparable à celle des imprimantes 3D traditionnelles. Son rythme d’impression maximal est de 282cm3 par heure, ce qui est 14 plus rapide que la norme !

Pour tester sa machine, l’équipe de recherche a imprimé une variété d’objets, dont des montures de lunettes, des engrenages coniques, et une réplique du dôme du MIT, chaque objet ne prenant pas plus de dix minutes à imprimer.

Cette nouvelle technologie présenterait donc des avantages majeurs, notamment en se montrant utile dans les situations d’urgences médicales et dans les endroits éloignés du monde où l’accès à certains produits est réduit.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.