Comment s’adapter à l’anglais au travail en 6 étapes

, par Alexis Vailles.

Vous venez de décrocher un emploi de rêve mais vous craignez que votre niveau d’anglais ne soit pas à la hauteur ? Pas de soucis ! Il existe une panoplie de trucs pour vous améliorer…

Le monde du génie est truffé de normes unilingues anglophones et de compagnies internationales. Peu importe votre lieu de travail, vous serez sûrement confrontés tôt ou tard à converser avec un collègue, un client ou un fournisseur dans la langue de Shakespeare. Cela vous cause-t-il un stress? Pas de panique! Lara Midoun donne 6 conseils sur l’Œil du recruteur pour s’adapter à un environnement de travail anglophone.

 

Un emploi pour vous?

 

  1. 1. Se détendre

 

Le recruteur qui vous a embauché estime souvent que votre niveau d’anglais est suffisant. Vous n’avez donc pas à ressentir de stress face aux défis linguistiques qui pourraient se montrer. Vous n’êtes probablement pas le seul à éprouver de la difficulté. De plus, vos collègues anglophones savent que l’anglais n’est pas votre langue première, ils se montreront indulgents envers vous.

 

  1. 2. L’accent

 

Si votre vocabulaire n’est pas parfait, il est possible de camoufler cet accroc en parlant avec un accent crédible. Comment faire? La meilleure façon de pratiquer en regardant des films et séries télévisées en anglais. Il est également conseillé d’intégrer dans vos phrases des mots fréquemment utilisés comme literally, like et obviously.

 

  1. 3. Apprenez le vocabulaire relié au génie

 

Avant une rencontre ou un appel un homologue anglophone, prenez le temps d’apprendre les différents mots de vocabulaire propres au génie. Cela vous évitera des incompréhensions et des situations embarrassantes. De plus, beaucoup de vocabulaire relié au génie se ressemble en français et en anglais, ce qui vous rend la tâche facile.

 

  1. 4. Prenez de l’initiative lors des appels-conférences

 

Soyez sur vos gardes lors d’appels conférences : vous pourriez être appelé à parler anglais à tout moment! Ceci étant dit, les appels-conférences sont une bonne opportunité de pratiquer votre anglais, parce que vous n’êtes pas seul au bout du fil. Certains de vos collègues francophones prenant part à la discussion peuvent donc vous aider en cas de panne de vocabulaire.

 

  1. 5. Pratiquez avec vos collègues

 

Lorsqu’un de vous communiquez en anglais avec un collègue anglophone, n’hésitez pas à leur demander un feedback sur la qualité de votre parler. Cela vous permettra de connaître vos points à améliorer. Vous pouvez également rendre la pareille : si un collègue anglophone vous parle en français, offrez lui aussi une rétroaction !

 

  1. 6. Ayez confiance en vous

 

La confiance en soi est la clé pour bien réussir sa conversion à une autre langue. Félicitez-vous pour vos points forts, abordez de manière constructive vos points à améliorer, et n’hésitez pas à foncer !



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.