De plus en plus de femmes étudient le génie logiciel

, par Elsa Moreira.

Qui a dit que le génie logiciel n’était que l’affaire des hommes ?

Aux États-Unis, HackerRank a interrogé plus de 14 000 ingénieurs logiciels et développeurs professionnels, dont 2 000 femmes, et a conclu que « l’écart hommes-femmes durant la période où les développeurs apprennent le code se réduit, lentement mais sûrement. » Un article publié sur Dice nous parle des détails de cette enquête.

 

Un emploi pour vous?

Ainsi, la réduction de cet écart est causée en partie par l’amélioration de l’enseignement préparant les jeunes femmes à une carrière dans la technologie, et cette amélioration semble partie pour continuer.

Parmi les femmes interrogées, 74,5 % de celles qui avaient entre 18 et 24 ans ont déclaré s’être spécialisées dans la science informatique, contre 60,9 % de celles ayant entre 25 et 34 ans, et 55,9 % de celles ayant plus de 35 ans. En d’autres termes, les plus jeunes développeuses sont à 33 % plus spécialisées dans la science informatique par rapport aux femmes nées avant 1983.

Cependant, seulement 13,9 % des jeunes développeuses ont déclaré avoir commencé à coder avant l’âge de 16 ans, contre 14,4 % chez les développeuses ayant 25 et 34 ans, et 22 % des développeuses de plus de 35 ans. Cette tendance est également présente chez les hommes.

« Lors de la révolution PC, les enfants des années 80 étaient très curieux d’apprendre comment coder à un jeune âge », a suggéré HackerRank dans son rapport. « Au fil du temps, alors que la technologie a été incorporé dans notre société, l’envie de commencer à coder avant 16 ans a été en baisse globalement. »

Une fois qu’elles obtiennent des postes de développeuses, les femmes tendent grandement à travailler dans l’industrie de la technologie (53,3 %). La finance est en seconde place (10,7 %), suivie par l’éducation (5 %), les médias (4,7 %), la vente (4,5 %), et l’automobile (3,6 %). Un autre 18 % d’entre elles travaillant dans une catégorie dite « Autre ».

Ce genre de données pourrait donner de l’espoir aux entreprises spécialisées dans la technologie qui ont exprimé le souhait de diversifier leur main-d’œuvre. Il est clair que de plus en plus de femmes sont intéressées par l’informatique et veulent en faire une carrière. Elles ont seulement besoin des opportunités convenant à leurs connaissances, ce qui est malheureusement encore problématique…

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.