-->

L’UQTR offre un cheminement dual en génie mécanique

, par Alexis Vailles.

L’UQTR lance une nouvelle formule d’alternance travail-étude hebdomadaire, une première canadienne…

Plusieurs universités et facultés de génie offrent la possibilité à leurs étudiants de suivre un programme d’alternance travail-études (ATE) de type coopératif, c’est-à-dire une alternance entre des sessions d’étude et des sessions de stage.

Pour son programme de génie mécanique au campus de Drummondville, toutefois, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a lancé une toute nouvelle formule d’ATE : le cheminement dual.

Un emploi pour vous?

 

Dans la même semaine

Au lieu d’alterner le travail et l’étude d’une session à l’autre, un cheminement dual le fait au cours d’une même semaine. Ainsi, les étudiants de génie mécanique inscrits au nouveau programme pourront assister à des cours durant trois jours, et travailler en entreprise durant deux jours rémunérés.

Cette initiative permettra de maintenir la durée du baccalauréat identique (3 ans et 8 jours), tout en ajoutant 1000 heures de travail rémunéré durant cette période. Le revenu des étudiants se verra ainsi augmenté. En tout, ce seront près de 3000 heures qu’auront accumulé les apprentis-ingénieurs durant leur cheminement.

« Pour nos étudiants en génie mécanique, cette formule comporte le mérite de les voir diplômer avec une expérience professionnelle en lien direct avec leur projet d’études », explique le recteur de l’UQTR Daniel McMahon.

Les entreprises de Drummondville et de la région du Centre-du-Québec se réjouissent également d’une telle initiative, y voyant l’opportunité d’attirer de la nouvelle main d’oeuvre qualifiée.

« Nous pensons que le cheminement dual vient vraiment répondre à un besoin de formation de l’ingénieur de demain », estime Marie-Josée Bernier, cheffe d’équipe Recherche & développement chez Waterville TG, une des entreprises bénéficiant du programme.

 

Une première canadienne

L’UQTR devient la première université canadienne à adopter un programme de cheminement dual. Le modèle de trois jours d’étude et deux jours de stage est directement inspiré des universités allemandes, qui sont nombreuses à offrir un programme de la sorte.

Pour l’instant, le nouveau modèle n’est limité qu’au baccalauréat en génie mécanique au campus de Drummondville de l’UQTR, mais il y a fort à parier que plusieurs autres facultés et universités emboîteront le pas.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.