Pénurie d’experts en IA au pays

, par Florence Breton.

 

Les investissements des PME en intelligence artificielle arrivent au dernier rang, en raison notamment du manque d’expertise…

 

Un emploi pour vous?

Bien que Montréal soit reconnue comme un chef de file en matière d’intelligence artificielle, les entreprises québécoises et canadiennes osent peu investir dans cette expertise, notamment en raison du manque d’experts…

 

Selon une étude de la firme NOVIPRO qui vient d’être publiée, moins du quart des entreprises québécoises souhaitent investir en intelligence artificielle. Le portrait 2017 se base sur un sondage Léger mené auprès de 476 répondants sélectionnés.

 

Près de 90% des entreprises canadiennes de plus de 100 employés comptent faire des investissements technologiques importants au cours des deux prochaines années. Par contre, l’intelligence artificielle arriver au dernier rang avec 23%. La priorité se situe dans les solutions d’infrastructures, alors que la moitié des entreprises souhaite y investir, et 43% veulent miser sur les solutions d’affaires.

 

Parmi les travailleurs en technologie de l’information les plus difficiles à retenir, les experts en intelligence artificielle figurent au haut de la liste. La moitié des entreprises canadiennes estiment «facile» de retenir leurs experts. Les jeunes dans le domaine se font également très rares. Les «data scientists» sont aussi difficiles à recruter.

 

Le Canada en retard

 

Malgré la présence de plus en plus importante d’entreprises et d’experts en IA à Montréal et dans d’autres villes canadiennes comme Toronto et Edmonton, l’étude révèle que les deux tiers des investissements mondiaux dans ce domaine se font aux États-Unis. Le Canada connaît donc un certain retard. Pour la plupart des entreprises au pays, l’intelligence artificielle représente un projet à plus long terme, même si celle-ci est à nos portes.

 

L’étude de NOVIPRO relève un autre grand constat quant à la sécurité. Bien que les entreprises canadiennes disent être protégées contre les menaces informations, près de 20% d’entre elles n’ont pas de plan de relève. 32% ont déjà été victimes de ransomware ou d’une menace informatique. Près de la moitié des entreprises comptent toutefois se concentrer sur l’enjeu de la sécurité au cours des deux prochaines années.

 

Novipro est une firme qui commercialise entre autres des services professionnels, des progiciels et des logiciels.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.