Étudiants : comment survivre à un cours d’été

, par Elsa Moreira.

Vous préféreriez sans doute être en vacances, mais parfois, vous êtes obligé de suivre des cours durant l’été…

Il y a quelque chose de magique à propos des campus universitaires pendant l’été. L’espace physique ne change pas, mais l’endroit semble vide et sans vie. Peut-être que vous faites partie des braves qui choisissent d’arpenter ces couloirs et ces salles de classe vides durant la période estivale. Vous en sentez-vous découragé ? Si c’est le cas, un article publié sur le site du magazine Time vous propose quelques conseils sur comment survivre à un cours d’été.

 

Un emploi pour vous?

  • Rappelez-vous que la période scolaire en été est (généralement) compressée

Les cours d’été ne durent généralement que six semaines, ce qui est beaucoup plus court qu’une session régulière. Cette méthode de compression est idéale pour les cours d’introduction, mais peut faire plus de mal que de bien si vous devez suivre des cours avancé nécessitant un apprentissage approfondi.

Faites donc bien attention aux cours que vous choisissez de suivre durant l’été, car puisque vous aurez peu de temps pour tout apprendre, vous n’aurez également pas le temps de faire plusieurs choses en même temps.

 

  • Faites des recherches sur vos éventuels professeurs

Avec certains professeurs en vacances, beaucoup de cours d’été sont donnés par des chargés de cours en contrat à court-terme. La plupart d’entre eux adorent enseigner, et connaissent très bien leur sujet.

Cependant, il arrive que certains d’entre eux soient engagés seulement quelques jours avant le début des cours, et sont donc obligés de se débrouiller avec un manuel et les cours de l’été précédent. Vérifiez donc avant de vous inscrire à un cours si le professeur qui enseigne celui-ci est titulaire ou associé. S’il est un adjoint, vous pourrez communiquer avec votre administration pour en demander plus sur lui.

 

  • Prenez en compte vos besoins à long-terme

La plupart des départements organisent leurs exigences essentielles d’une manière à pousser les étudiants à les suivre dans une certaine séquence. Vous profiterez le plus de ces exigences en suivant cette séquence. Si vous suivez un double cursus, ou si vous êtes intéressé par une classe particulière, l’été est le moment idéal pour suivre un cours essentiel et satisfaire une exigence de votre cursus. L’été est également le bon moment pour reprendre un cours si c’est nécessaire.

 

  • Cherchez des cours facultatifs inhabituels

L’un des meilleurs usages des cours d’été est l’apprentissage de cours inhabituels qui ne correspondraient pas à votre emploi du temps habituel. Par exemple, si vous avez un cours qui est fait en partie (ou entièrement) sur le terrain, l’été est un moment idéal pour le faire. De même, il est possible de suivre certains de ces cours dans une autre ville, voire un autre pays, ce qui aurait été impossible durant une session d’automne ou d’hiver.

 

Bref, en vous organisant ainsi, vous pourrez tirer le meilleur de vos cours d’été !

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.