-->

Les ingénieurs forestiers mettent en garde contre les changements climatiques

, par Alexis Vailles.

L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a tenu à souligner l’urgence d’agir au niveau des forêts pour réduire les gaz à effets de serre.

La forêt occupe une place majeure dans la protection de l’environnement, et il est capital d’en assurer un bon aménagement, selon L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec (OIFQ).

Dans une entrevue accordée au journal Le Quotidien mardi, le président de l’OIFQ François Laliberté (photo en une) explique que les forêts jouent deux rôles dans la lutte aux changements climatiques.

Un emploi pour vous?

« Quand elle est sur pied et qu’elle pousse, elle capte le carbone et remplit d’autres rôles contre les changements climatiques: protection des sols et de l’eau, contrôle de la chaleur, biodiversité… Puis, quand on utilise le bois, comme c’est un produit renouvelable, on remplace des matériaux plus polluants et de l’énergie. On stocke le carbone plus longtemps que si l’arbre s’était décomposé », explique-t-il.

« On a le rôle d’équilibrer ces deux grands pôles-là parce que pour utiliser le bois, il faut le couper », poursuit le président. « Mais, il faut s’occuper que la forêt se régénère, qu’elle repousse et qu’on continue de bénéficier de tous les bienfaits de sa croissance. L’ingénieur forestier ne peut pas faire juste de la conservation; il faut qu’on aie de plus en plus des produits de substitution ».

 

Le génie forestier, de concert avec l’environnement

Pour plusieurs, il peut être surprenant d’entendre des acteurs du secteur forestier se prononcer en faveur de la protection de l’environnement. Pourtant, la préoccupation écologique est centrale dans la profession d’ingénieur forestier.

Dans une entrevue accordée à Génie-inc en mai dernier, le directeur des communications et de la formation continue à l’OIFQ François-Hugues Bernier expliquait justement que la profession d’ingénieur forestier subissait une mauvaise presse dans sa relation avec l’environnement.

« On associe souvent l’industrie forestière à l’exploitation de la forêt aux dépens de l’environnement. Mais le métier d’ingénieur forestier est en fait bien plus que ça! La profession englobe la protection contre les insectes, maladies et le feu, la remise en production et l’utilisation judicieuse de toutes les ressources d’une forêt », avait-il confié.

Bref, qui de mieux que des ingénieurs formés spécialement dans le milieu pour assurer de manière efficace la préservation et le développement de nos forêts québécoises!

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.