Pourquoi les étudiants de génie sont toujours stressés

, par Alexis Vailles.

Très dures, les études en génie, tout le monde le sait. Ce n’est donc pas une surprise d’apprendre que les étudiants en génie ressentent beaucoup de stress.

Mais est-ce seulement la complexité de la matière qui amène ce niveau de stress? Le site GineersNow affirme que plusieurs autres facteurs contribuent à ce sentiment. Quels sont-ils?

 

Un emploi pour vous?

  • Du mauvais matériel scolaire

Le génie est un domaine très théorique et très technique. Cela rend les manuels et autres documents scolaires peu attrayants. Remplis de formules, trop épais, peu d’illustrations… avant même de consulter ses livres, l’étudiant en génie ressent déjà un sentiment de découragement fort compréhensible.

 

  • Les professeurs se montrent peu encourageants

Les professeurs d’université sont des chercheurs avant d’être des enseignants. Leurs cours se déroulent donc parfois de manière un peu trop théorique et pas assez humain. Cela n’aide en rien le stress que peut éprouver un étudiant en génie, qui perçoit peu de sympathie de la part du personnel d’enseignement.

 

  • Peu de ponts avec le marché du travail

Les études en génie sont beaucoup axées sur les mathématiques et le génie, et très peu sur des applications pratiques. On observe aussi peu de cours de conseil de carrière dans les universités d’ingénierie. Les étudiants en génie sont donc peu informés sur les opportunités qui les attendent sur le marché du travail. Ces éléments manquants dans le cursus peuvent affecter leur motivation.

 

  • Les autres domaines d’études semblent être plus faciles

En trimant aussi dur jour après jour, l’étudiant de génie finit par croire que les autres domaines d’études sont plus faciles que le sien. D’autant plus que les étudiants dans ces autres domaines ont souvent deux fois moins d’heures de cours qu’en génie, et que leurs examens ont un taux de réussite bien plus élevé. Cela peut apparaître injuste aux yeux des futurs ingénieurs.

 

  • Chaque examen et chaque travail amène le même sentiment

Après la complétion d’un examen ou d’un gros travail, l’étudiant de génie ne ressent pas du soulagement ou de la satisfaction. La plupart du temps, il ressent un sentiment d’épuisement. La difficulté de terminer dans les temps et la tête chargée de formules, l’étudiant est stressé même après avoir terminé !

GineersNow conclut en affirmant qu’avec le stress et la charge de travail, les étudiants en génie ont tout à fait le droit de se plaindre de la difficulté de leur programme !

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.