-->

Votre arme secrète pour une carrière en génie fructueuse

, par Elsa Moreira.

Une progression dans le monde professionnel ne se fait jamais sans contacts…

Le monde professionnel est sans pitié, surtout si vous souhaitez monter les échelons et atteindre un poste d’importance. De grandes ambitions exigent un long et dur travail, mais heureusement pour vous, un article publié sur The Muse propose une astuce qui pourrait vous permettre d’atteindre un certain succès un peu plus facilement…

Un comité consultatif professionnel est un groupe de personnes de votre industrie – à la fois des professionnels confirmés et d’autres qui n’ont que quelques années d’avance sur vous – qui acceptent de devenir vos mentors durant la croissance de votre carrière. Ce genre de comité se forme généralement de manière décontractée lorsque vous demandez de l’aide pour résoudre un problème, mais il a beaucoup de chances de devenir quelque chose de plus important et plus formel au fil du temps.

Un emploi pour vous?

L’avantage d’un comité consultatif est que vous pouvez profiter d’une multitude de conseils et de témoignages divers. Néanmoins, peu de gens prennent le temps de se construire un comité consultatif. Si vous avez décidé d’être l’exception, voici quelques étapes à suivre pour bien commencer :

 

1. Fouillez dans vos contacts

Si vous êtes dans le milieu du génie depuis déjà un moment, il y a des chances que vous ayez déjà un ou deux mentors que vous pourriez placer dans votre comité consultatif. Il faut que ceux-ci soient diversifiés au niveau des expériences et des niveaux professionnels, alors n’hésitez pas à faire appel à d’anciens patrons, d’anciens collègues, ou tout simplement à des amis qui travaillent dans le même domaine que vous pour remplir les vides. Cela vous permettra d’identifier les bonnes personnes pour votre comité.

 

2. Réseautez de manière ciblée

La construction du reste de votre comité consultatif commence par la construction d’un plus grand réseau professionnel, ce que la plupart des gens font un peu au hasard, ce qui donne des contacts qui ne sont pas forcément de bonne qualité.

Au lieu de gaspiller votre temps et vos efforts ainsi, essayez de construire un réseau professionnel en ayant votre objectif déjà fixé. Commencez par identifier les personnes qui pourraient être vos mentors ainsi que les positions qu’ils occupent, et prévoyez comment les rencontrer. La manière la plus facile de faire cela est à travers un contact que vous avez en commun.

 

3. Faites votre demande

Une fois que vous vous êtes connectés à tous vos potentiels mentors, vous pouvez officiellement leur demander s’ils veulent faire partie de votre comité consultatif. La forme que prendra votre demande devra correspondre au type de relation que vous entretenez avec les personnes concernées. Et si tout le monde dit oui, il faudra planifier les communications futures en fonction de ce qui arrange tout le monde.

 

4. Fixez des objectifs réalistes

Les comités consultatifs ne se font pas en un jour, alors assurez-vous de ne pas vous fixer des objectifs excessifs. Construisez votre réseau et votre comité petit à petit, et rappelez-vous que mêmes les petites victoires comptent. Essayez de rencontrer deux personnes de votre industrie en trois mois, ce sera déjà pas mal.

Une fois que votre comité commence à prendre forme, gardez le contact et assurez un suivi régulier avec eux, et surtout n’oubliez pas de remercier chaque mentor !

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.