Tous les ponts ne vont pas par-dessus l’eau

, par Elsa Moreira.

La photo de ce « pont sans rivière » est devenue virale en 2016. Pourtant, la structure est loin d’être inutile…

C’est lors de la campagne électorale de 2016 aux Philippines que la photo est devenue virale sur les réseaux sociaux. Publiée par un internaute du nom de Lito Quesada, le pont sans rivière situé à Paku dans la Leyte du Sud est devenu aux yeux de nombreux électeurs philippins le symbole parfait pour représenter la corruption en place dans le pays. Ils y voyaient l’attribution d’un contrat inutile ayant pour unique but de remplir les coffres d’une compagnie amie avec des fonctionnaires de l’état.

Pourtant, après révision du dossier, il s’avère que le pont, même s’il ne survole aucun point d’eau ni aucune route, a tout à fait sa raison d’être ! Pourquoi ? Un article de GineersNow répond à cette question.

Un emploi pour vous?

 

Une fois partagée, la photo a rapidement attiré l’attention du Ministère philippin de la Voirie et des travaux publics. L’ingénieure de district de la Leyte du Sud, Margarita Junia, a défendu le pont sans rivière en affirmant qu’il s’agissait en fait un pont en dalles, c’est-à-dire un pont qui vise à passer sur un sol instable. Le district avait en fait consulté un géologue en 2012, qui leur avait appris que le sol était fait de terre argileuse très fine.

Junia a évoqué le problème avec l’internaute Quesada par l’entremise d’une réponse à son statut Facebook. Elle y affirmait que les résidents de la zone connaissaient très bien les nombreux coulages, remblais et protection de pentes appliqués à cette section particulière de la route, et savaient aussi que ces mesures ne survivaient pas aux lourdes pluies.

Il a d’ailleurs été découvert plus tard que dans cette zone, une ligne de faille et une source d’eau souterraine rendaient ces solutions non-viables à court terme. Margarita Junia a même révélé lors d’une entrevue que cette section s’était déjà effondrée trois fois par le passé.

C’est donc pour résoudre ce problème à long terme que l’Office des Ingénieurs du District de la Leyte du Sud a fait construire un pont en dalles sur cette section de la route, afin de stabiliser le sol en-dessous. Selon Junia, cette mesure a fait économiser des millions de pesos concernant la maintenance, en plus de préserver des vies et des propriétés.

Bref, là où beaucoup avaient vu une forme de flagrante de corruption, il y avait en fait une astucieuse solution d’ingénierie !

Margarita Junia a d’ailleurs conclut le dossier en publiant sur Facebook : « Veuillez comprendre que les ponts ne sont pas seulement construits pour les rivières. Les passerelles sont des ponts, mais il n’y a pas de rivière en-dessous ».

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.