Les six étapes vers les voitures autonomes | Génie-Inc

Les six étapes vers les voitures autonomes

, par Alexis Vailles.

 

C’est le sujet de toutes les manchettes : les voitures sont maintenant capables de se conduire toutes seules. Mais comment se définit leur autonomie ?

 

Un emploi pour vous?

 

Au cours des prochaines années, de plus en plus de véhicules autonomes devraient intégrer nos routes. Il existe toutefois certains niveaux d’automation qui sont acceptés, et d’autres qui ne le sont pas encore. En fait, il y a six niveaux à passer pour qu’une voiture soit entièrement autonome. Sur le Journal de Montréal, Frédéric Mercier en fait la liste.

 

Niveau 0

 

Le niveau 0 est le niveau de la plupart des voitures que l’on retrouve sur les routes. Ce niveau ne comporte aucune automation dans le véhicule. La conduite de ce type de voiture repose entièrement sur le conducteur.

 

Niveau 1

 

Le niveau 1 est courant dans les voitures neuves ou récentes. Les véhicules de niveau 1 ne comportent pratiquement pas de mécanisme d’automation, à l’exception de quelques avertissements pour signaler au conducteur qu’un objet se retrouve dans l’angle mort, ou encore qu’une collision peut survenir. Le conducteur doit toutefois conserver ses mains sur le volant, ses pieds sur les pédales et garder son attention sur sa conduite.

 

Niveau 2

 

Une voiture de niveau 2 est partiellement automatisée, notamment de par une capacité à ajuster sa vitesse toute seule et suivre les lignes de la route. Le conducteur se doit toutefois de rester en permanence sur le volant, mais il peut relâcher son attention ou lâcher le volant temporairement. Seulement quelques modèles de voitures de niveau 2 sont disponibles sur le marché : c’est le cas de la Mercedes Classe E ou de la Tesla Modèle S.

 

Niveau 3

 

À ce niveau, la voiture peut théoriquement se déplacer par elle-même. Un conducteur doit cependant toujours rester derrière le volant en cas de problèmes. Le véhicule peut faire la demande de l’intervention du conducteur s’il est dans le pétrin. Ce type de véhicule automatisé est celui qui est présentement en période d’approbation.

 

Niveau 4

 

Le niveau 4 est comme le niveau 3, mais avec un plus grand niveau d’autonomie. Il peut se déplacer par lui-même, et ne fait la demande du conducteur que dans des situations très précises où l’intervention humaine est nécessaire. Le conducteur n’a pas à demeurer derrière le volant en tout temps.

 

Niveau 5

 

Finalement, ce dernier niveau est celui de l’automation complète! La voiture n’a besoin ni de pédales, ni de volant. Tous ceux qui montent à bord du véhicule ne sont que passagers. Si ce véhicule est théoriquement fonctionnel, il faudra attendre plusieurs années si l’on souhaite les voir sur nos routes, plusieurs débats éthiques ayant lieu.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Génie-inc
  • Droit-inc
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.