Un nouveau partenariat entre la Polytechnique et les HEC

, par Alexis Vailles.

Il sera désormais possible de compléter un double baccalauréat en administration des affaires et en génie…

Dans le cadre du Forum économique international des Amériques, la Polytechnique et les Hautes études commerciales (HEC) ont dévoilé une nouvelle alliance, qui inclura notamment la création d’un double baccalauréat, en administration des affaires (B.A.A.) et en ingénierie (B. Ing.).

Le programme, qui sera d’une durée de cinq ans, entrera en vigueur à partir de 2021. Il s’agira d’une première au Canada. La Poly et les HEC s’affairent maintenant à déterminer quelles seront les modalités du programme.

Un emploi pour vous?

Selon les directeurs des deux institutions, ce sont les connaissances techniques de plus en plus requises dans les métiers de l’administration, et vice-versa, qui auront motivé cette initiative.

« Dans cette nouvelle ère, les connaissances scientifiques et techniques de haut niveau seront toujours requises, mais les compétences des ingénieurs en gestion, en entrepreneuriat et en communication, devront être renforcées », explique le directeur de la Polytechnique, Philippe A. Tanguy, par voie de communiqué.

« Depuis plusieurs années, nous constatons qu’un nombre croissant d’ingénieurs viennent parfaire leur formation dans nos programmes, notamment au MBA », d’ajouter Federico Pasin, directeur des HEC. « Réciproquement, grâce à cette entente avec Polytechnique, les étudiants de HEC Montréal pourront ajouter de solides connaissances en technologie à leur cursus ».

L’ex-directeur des HEC Michel Patry, le directeur de la Polytechnique Philippe A. Tanguy, et le directeur de HEC Montréal Federico Pasin au Forum économique international des Amériques.

 

La suite d’une longue collaboration

Ce n’est pas la première fois que les deux établissements, tous deux affiliés à l’Université de Montréal, signent des partenariats ensemble. En effet, les écoles proposent déjà, depuis cinq ans, un microprogramme en innovation technologique et commercialisation (ITC) pour les étudiants inscrits au MBA ou détenteurs d’un MBA.

Plusieurs spécialisations de fin de baccalauréat ou d’études supérieures offrent aussi aux étudiants y étant inscrits de suivre certains cours dans l’autre établissement.

En outre, des collaborations au niveau de la recherche ont été faites fréquemment. Des projets sur l’économie circulaire, le développement durable, de sécurité bancaire ou de développement humanitaire ont notamment été réalisés.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.