Un nouveau radar météo à Blainville

, par Alexis Vailles.

Grâce à ce nouvel appareil, les prédictions météorologiques dans le pays seront beaucoup plus précises…

Environnement Canada a décidé de s’équiper de plusieurs radars météo dernier cri à travers le pays, permettant aux météorologues de prédire le temps qu’il fera avec beaucoup plus de précision.

En tout, ce seront les 31 radars du pays qui seront remplacés d’ici 2023, et 2 nouveaux y seront ajoutés, portant le total à 33. La facture totale s’élevera à 33 millions.

Un emploi pour vous?

 

Un premier prototype a été inauguré vendredi à Blainville. D’une hauteur d’antenne de 9 mètres (les radars actuels en font 6), il permet de recueillir des informations sur un rayon de 300 km, en plus de produire des images en 5 à 6 minutes. Les radars actuels en prennent 10 minutes.

Parmi ses avantages sur l’ancien modèle, le nouveau radar émet moins d’ondes et nécessite qu’un seul travail d’entretien par an, contre 6 pour l’ancien.

Le nouveau radar permettra aussi d’être beaucoup plus efficace sur le court-terme. Par exemple, la tornade qui a récemment frappé Gatineau n’avait pu être détectée par le radar de Sainte-Anne-de-Bellevue de l’Université McGill, mais pourra l’être par le nouveau de Blainville.

Les prédictions à long terme continueront d’être assurées par satellite.

Présentement, au Québec, quatre autres radars opérés par Environnement Canada sont en fonction : un à Landrienne (Abitibi), un à Villeroy (Centre-du-Québec), un à Val-Irène (Bas-Saint-Laurent), et un à Lac-Castor (Saguenay).

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.