11 faits intéressants sur la vie de Stephen Hawking

, par Alexis Vailles.

Connaissez-vous bien l’un des plus grands physiciens de tous les temps ?

Hier, nous avons perdu l’un des plus grands cerveaux de l’ère moderne. Stephen Hawking aura été reconnu pour ses nombreuses théories sur le big-bang, les trous noirs, l’espace et le temps, mais aussi pour son malheureux handicap qui l’a forcé à passer la majeure partie de sa vie sur une chaise. Que connaissez-vous d’autre sur cet homme ? CBC a dressé la liste de 11 faits intéressants sur la vie de Stephen Hawking.

 

Un emploi pour vous?

1. Il avait de mauvaises notes à l’école primaire

À l’âge de 9 ans, Stephen Hawking était considéré comme un piètre étudiant, ses notes se classant parmi les pires de sa classe. Pourtant, l’histoire aura su confondre les sceptiques…

 

2. La physique n’était pas son premier choix

Hawking était d’abord intéressé par les mathématiques, mais ce programme ne s’offrait pas à l’Université d’Oxford. Il a donc opté pour le programme de physique… fort heureusement !

 

3. Il a gagné de nombreux prix

Avec tous ses accomplissements en recherche, pas étonnant d’apprendre que Stephen Hawking a remporté pas moins de 13 doctorats honorifiques, a été fait membre de l’Ordre de l’Empire Britannique (CBE) en 1982, sacré Compagnon d’Honneur en 1989, et remis la Médaille Présidentielle de la Liberté en 2009.

 

4. Il n’aimait pas la biologie

Adepte des sciences plus « mathématiques », Hawking avait une aversion pour la biologie, qu’il considérait trop « inexacte » et trop « descriptive ». Étonnant, considérant que son père, Frank Hawking, était un chercheur en biologie !

 

5. Il était dans l’équipe d’aviron d’Oxford

Avant d’être atteint de sa condition unique, la sclérose latérale amyotrophique, Hawking a été membre de l’équipe d’aviron de l’Université d’Oxford. Il occupait la position de barreur, consistant à diriger l’embarcation et contrôler le taux de battements.

 

6. Il a aidé à conceptualiser la théorie de l’univers sans bornes

Ses théories sur les trous noirs et sur leurs radiations ont contribué à la conceptualisation de l’univers sans limites.

 

7. Coïncidence avec Galilée

Stephen Hawking est né le 8 janvier 1942, une date qui coïncide avec le 300e anniversaire de la mort de Galilée. La date de son décès (le 14 mars) coïncide quant à elle avec la date de naissance d’Albert Einstein (né en 1879).

 

8. Il a perdu un pari sur les trous noirs

En 1975, Hawking affirme que l’information se perd dans les trous noirs. Plus de 20 ans plus tard, le physicien américain John Preskill le contredit et lui fait le pari que l’information peut s’échapper des trous noirs, respectant ainsi les lois de la mécanique quantique. Hawking a admis en 2004 que Preskill avait raison.

 

9. Il a écrit un livre pour enfants

À l’aide de sa fille Lucy Hawking, il a écrit et publié en 2007 un livre pour enfant intitulé Georges et les Secrets de l’univers. Le livre vulgarise sous la forme d’une histoire les divers concepts de l’univers pour les tout-petits.

 

10. Il croyait à l’existence des extra-terrestres

Stephen Hawking pensait, comme de nombreux autres scientifiques, que l’univers est si vaste que les probabilités que la vie existe ailleurs sont grandes.

 

11. À 21 ans, les médecins ne lui donnaient que quelques années à vivre

Lorsqu’on lui a diagnostiqué le syndrome de la sclérose latérale amyotrophique, en 1963, plusieurs experts ne lui prédisaient encore que quelques années de vie. Pourtant, grâce à la technologie, Stephen Hawking est parvenu à en vivre 55 de plus, années durant lesquelles il est devenu l’un des plus grand physiciens de tous les temps.

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
  • Dufour recrutement de personnel
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.