-->

6 trucs à éviter dans votre emploi d’ingénieur

, par Elsa Moreira.

Tout comme les recruteurs sélectionnent les candidats, vous devez sélectionner les emplois auxquels vous postulez…

Que ce soit au moment où vous voulez poser votre candidature ou lors de votre premier jour dans une nouvelle entreprise, il y a de nombreux éléments auxquels vous devez prêter attention si vous ne voulez pas vous retrouver avec un emploi que vous détestez. Pour vous aider à repérer ces éléments, un article de The Muse offre 6 signes à éviter dans votre emploi d’ingénieur.

 

Un emploi pour vous?

1. Un manque de compréhension technique dans l’entreprise

Si vous travaillez dans le génie, sachez que les ingénieurs ne sont pas censés être les seuls à comprendre ce qui se passe au niveau technique. Sans nécessairement tout savoir, vos collègues qui ne sont pas ingénieurs devraient au minimum comprendre les bases de ce qui se passe.

Si toutefois vous rencontrez plusieurs employés qui n’ont aucune idée de ce qui se passe alors qu’ils devraient, surtout s’ils sont à un niveau hiérarchique proche ou supérieur au vôtre, cela montre que l’entreprise n’éduque pas bien ses employés et/ou ne respecte pas la technologie sur laquelle elle se repose.

 

2. Des antécédents de roulements élevés

L’histoire a souvent tendance à se répéter, particulièrement en ce qui concerne le roulement du personnel dans une entreprise. Des roulements élevés sont dus soit à un nombre élevé de renvois, soit un nombre élevé de démissions. Dans les deux cas, on peut présumer une mauvaise gestion de l’entreprise de son personnel ou de trop grandes attentes envers les employés.

Si donc vous êtes témoins d’un haut taux d’entrées-sorties au sein d’une entreprise, ce n’est peut-être pas l’endroit idéal où dénicher un boulot. Vous risquez d’y être malheureux.

 

3. Un temps de garde indéterminé

À moins que vous ne vouliez travailler tout le temps ou que vous soyez vraiment désespéré, ne prenez pas un job qui a un temps de garde de 24h. Même si on vous assure qu’on ne vous appellera pas plus d’une ou deux fois par mois, c’est un risque qui n’en vaut pas la peine.

 

4. Des délais irréalistes

Pendant votre entretien d’embauche, vous pouvez vous attendre à discuter des projets dont vous vous occuperez durant vos premiers mois à l’emploi. Profitez-en pour vous renseigner sur les délais à prévoir. Si vous sentez que les délais seront difficiles, voire impossibles à respecter, alors laissez la place à quelqu’un d’autre.

 

5. Un manque d’opportunités d’avancement

Un ingénieur doit sans cesse apprendre à utiliser de nouvelles choses, de nouvelles compétences. Et si un emploi n’offre pas d’opportunité d’évoluer, non seulement vous risquez de vous ennuyer très vite, mais en plus votre carrière va se retrouver dans une fâcheuse impasse. Si donc vous sentez que vous stagnerez longtemps au sein d’une entreprise, ce n’est peut-être pas l’endroit pour vous.

 

6. Une sensation de crise

Les décisions prises sous pression sont rarement bonnes. Si vous êtes contacté ou engagé à la hâte parce que l’entreprise avait besoin d’un ingénieur de toute urgence, ne prévoyez pas de travailler là longtemps.

 

Bref, trouver un emploi est facile pour un ingénieur, mais trouver le bon emploi est une autre paire de manche…

 



Partagez cette nouvelle!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Les employeurs qui recrutent
  • Dufour recrutement de personnel
  • Groupe Canam – Bâtiments et Structures
Recevez les derniers articles Carrière
et offres d'emplois directement dans votre boîte de réception!
Vous avez des questions?
Nous sommes ici pour vous aider.